NOUVELLES
21/01/2016 03:58 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

L'Allemagne maintient ses efforts dans la lutte contre l'EI

La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen a réaffirmé jeudi la détermination de Berlin à lutter contre le groupe Etat islamique (EI), lors d'une visite sur la base aérienne turque où sont déployés des avions de reconnaissance allemands.

"Notre volonté de ne pas céder face à la terreur s'est renforcée", a assuré Mme von der Leyen sur la base d'Incirlik (sud), insistant sur la nécessité d'une "position commune dans le combat contre l'EI".

Dix jours après l'attentat suicide d'Istanbul, attribué au mouvement jihadiste, qui a tué 10 touristes allemands à Istanbul, son homologue turc Ismet Yilmaz a lui aussi souligné que cette attaque avait "encore une fois souligné combien la coalition internationale (antijihadiste) était importante dans le combat contre le terrorisme".

"L'Allemagne est un partenaire et un allié important", a ajouté M. Yilmaz.

Depuis le 8 janvier, les six avions Tornado allemands basés à Incirlik ont réalisé plus de 30 vols de reconnaissance au-dessus de l'Irak et de la Syrie. Un avion A310 MRT a également participé à une quarantaine de missions de ravitaillement pour le compte de la coalition.

Mais contrairement aux Etats-Unis, à la France ou à la Grande-Bretagne, l'armée allemande ne procède à aucun bombardement.

"Les résultats des missions de reconnaissance des Tornado sont d'une qualité exceptionnelle (...) nous apportons ainsi notre contribution pour empêcher l'EI de progresser", s'est réjoui la ministre allemande.

Les députés allemands ont autorisé en décembre le déploiement en Turquie d'un maximum de 1.200 soldats et d'une demi-douzaine d'avions pour participer aux opérations contre l'EI, en soutien à la France après les attentats de Paris.

cfp-pa/pyv