NOUVELLES
21/01/2016 00:12 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Juge en GB: l'empoisonnement mortel de Litvinenko a été approuvé par Poutine

LONDRES — Un juge britannique croit probable que l'ancien agent secret russe Alexander Litvinenko a été empoisonné à mort par des membres du Service fédéral de sécurité et que le président de la Russie, Vladimir Poutine, a approuvé le plan de mise à mort.

Dans un rapport détaillé dévoilé jeudi à Londres, le juge Robert Owen, qui a présidé l'enquête sur le décès de l'ex-agent, affirme être certain qu'Alexander Litvinenko est mort en novembre 2006, dans un hôtel londonien, après avoir bu du thé dans lequel une substance radioactive avait été versée.

Sur son lit de mort, M.Litvinenko avait accusé le président Vladimir Poutine d'avoir commandé son assassinat.

En 2000, Alexander Litvinenko est allé vivre en Grande-Bretagne et a publiquement exprimé des critiques sur les services de sécurité du président Poutine, les liant au crime organisé.

Le juge Owen écrit que le Service fédéral de sécurité a alors estimé que l'ex-agent Litvinenko se livrait ainsi à de la trahison et que l'État russe pouvait être incité à le faire taire, même en l'assassinant.

Le Kremlin a toujours nié avec fermeté toute implication dans la mort d'Alexander Litvinenko.