NOUVELLES
21/01/2016 14:05 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

JPMorgan Chase: le PDG Jamie Dimon payé 27 millions de dollars en 2015

Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, a touché 27 millions de dollars en 2015, soit 7 millions de plus (+35%) sur un an, après des bénéfices record pour la banque malgré une règlementation plus stricte.

Dans le détail, M. Dimon, considéré comme l'un des plus puissants banquiers des Etats-Unis, a perçu un salaire de base de 1,5 million de dollars et un bonus en numéraire de 5 millions de dollars. Le reste, 20,5 millions de dollars, est en stock-options, selon un document adressé jeudi à la SEC, le gendarme de la Bourse américain.

En 2014, Jamie Dimon avait touché 20 millions de dollars, dont un bonus en numéraire de 7,4 millions, qui était son premier en trois ans. Il n'était toutefois pas le banquier le mieux payé: Goldman Sachs, Morgan Stanley et Wells Fargo avaient gâté un peu plus leurs patrons.

La rémunération de M. Dimon avait néanmoins été contestée par deux influents cabinets de conseils aux actionnaires.

Ces derniers, Institutional Shareholder Services (ISS), et Glass Lewis, estimaient que cette rémunération n'était alignée ni sur les résultats ni sur la performance.

En 2015, JPMorgan a réalisé un bénéfice net de 24,44 milliards de dollars, en hausse de 12,4%, et a surtout vu ses amendes juridiques fondre nettement.

Jamie Dimon est devenu PDG de JPMorgan Chase en 2006.

Il avait gagné 15,2 millions de dollars en 2009 puis 23 millions en 2010 et 2011. Sa rémunération avait diminué à 11,5 millions de dollars en 2012, en raison du scandale des mauvais paris risqués d'un trader londonien de la banque, baptisé "La Baleine de Londres", qui avait coûté 6,2 milliards de dollars de pertes à l'établissement et de lourdes amendes infligées par les autorités de régulation. Mais depuis, il y a eu un rattrapage.

lo/bdx

J.P. MORGAN CHASE & CO