NOUVELLES
21/01/2016 09:26 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

JO-2024: le chef du gouvernement italien reçu au CIO

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi était en visite jeudi au siège du Comité international olympique (CIO) à Lausanne où il a défendu la candidature de Rome pour les jeux Olympiques d'été 2024.

A l'invitation du président du CIO, Thomas Bach, M. Renzi a passé quelques heures au siège du mouvement olympique où il était accompagné du président de Rome-2024, le comité de candidature italien Luca di Montezemolo et de la directrice générale Diana Bianchedi, a-t-on appris auprès du Comité national olympique italien.

"L'esprit olympique est très important, mais pour nous, ce qui compte c'est de gagner", a assuré à M. Bach le chef du gouvernement italien, cité par Rome-2024 sur son site internet.

Se disant "très ému" par cette visite au coeur du mouvement olympique, M. Renzi a jugé "très forte" la candidature de la ville éternelle. "Respect pour tous, mais peur de personne", a-t-il lancé, ajoutant qu'il ne savait pas si Rome avait l'avantage sur les autres villes candidates.

Dans la délégation transalpine figuraient également les trois membres italiens du CIO ainsi que Fiona May, double médaillée d'argent du saut en longueur aux JO en 1996 et 2000 et représentant les athtlètes au sein du comité de candidature.

La dernière visite des représentants de Rome-2024 au CIO remontait à novembre lors du briefing aux villes candidates.

En plus de Rome, trois autres villes sont en lice pour organiser les JO-2024: Budapest, Los Angeles et Paris. La ville hôte dera désignée en septembre 2017 à Lima.

Avant M. Renzi, le président français François Hollande et le Premier ministre hongrois Viktor Orban s'étaient rendus à Lausanne pour venir y défendre respectivement les projets de Paris et Budapest.

ebe/sk