NOUVELLES
21/01/2016 00:40 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

GB: la production automobile au plus haut en dix ans grâce aux exportations vers l'UE

La production d'automobiles britannique a atteint en 2015 son plus haut niveau en dix ans grâce à des exportations records vers l'Union européenne, dans laquelle il est "vital" que le pays se maintienne ont jugé les professionnels du secteur.

1,587 million de véhicules ont été assemblés dans le pays l'an passé, soit 3,9% de plus qu'en 2014 et davantage que lors du pic d'avant la récession atteint en 2007, a expliqué jeudi l'Association des constructeurs et des vendeurs d'automobiles (SMMT) dans un communiqué. Jamais autant de véhicules n'avaient été produits dans le royaume depuis 2005.

La SMMT a souligné que le pays avait exporté un nombre record de voitures, représentant plus des trois quarts de la production totale. Les voitures fabriquées au Royaume-Uni se sont notamment mieux écoulées vers les autres pays de l'Union européenne (+11,3%), qui ont absorbé plus de la moitié des exportations. Elles ont en revanche été moins vendues vers la Chine (-37,5%) et la Russie (-69,4%) confrontées à des conditions économiques moins reluisantes qu'auparavant.

Globalement, "ces résultats ont été obtenus grâce à des investissements dans le secteur, à une ingénierie de classe mondiale et à une main-d'oeuvre engagée et qualifiée", s'est félicité le directeur général de la SMMT, Mike Hawes.

Il a toutefois prévenu que la croissance de la production automobile britannique était "loin d'être garantie" et dépendait "fortement des conditions économiques mondiales et de la stabilité politique". "L'Europe est notre principal partenaire commercial et l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne est vitale pour le secteur automobile afin de maintenir la croissance future et les emplois", a-t-il averti.

Le Premier ministre conservateur David Cameron s'est engagé à organiser d'ici à la fin 2017 un référendum sur le maintien ou non du pays dans l'UE, et négocie actuellement les termes de l'appartenance britannique avec ses partenaires européens pour éviter un "Brexit" (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE).

Dans le détail, le constructeur britannique Jaguar Land Rover, propriété de l'indien Tata Motors, est devenu le principal producteur de voitures du pays, avec près de 490.000 véhicules assemblés (+9%), devant le japonais Nissan qui, avec quelque 476.000 véhicules assemblés a vu sa production s'effriter (-4,7%).

Suivent le constructeur anglais Mini, propriété de l'allemand BMW, avec 201.000 véhicules, et deux autres groupes japonais, Toyota (190.000) et Honda (un peu plus de 119.000), ainsi que Vauxhall (groupe américain General Motors, 85.000).

Une voiture sur deux assemblée au Royaume-Uni a été produite par un constructeur japonais.

pn/oaa/jh

BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG

NISSAN MOTOR

TOYOTA MOTOR

TATA MOTORS

GENERAL MOTORS