NOUVELLES
21/01/2016 12:46 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Equateur : 1,5 tonne de cocaïne saisie, 10 arrestations

Près de 1,5 tonne de cocaïne a été saisie en Equateur et dix personnes arrêtées, dont quatre de nationalité colombienne, a-t-on annoncé jeudi de source policière.

La cargaison "était destinée à des pays du nord (du continent américain, ndlr), mais nous pensons que (...) cette importante quantité de drogue --car il y a près d'une tonne et demie de chlorhydrate de cocaïne-- aurait pu aussi être distribuée en Europe", a déclaré le général Edmundo Moncayo, directeur de l'Unité anti-narcotiques, lors d'une conférence de presse.

Au cours de l'opération, baptisée "Monarca", dix personnes ont été arrêtées, dont quatre de nationalité colombienne. Selon le ministère de l'Intérieur, ce réseau expédiait la cocaïne depuis le port de Guayaquil (sud-ouest), dans des conteneurs transportant de l'argile.

L'Equateur, considéré comme un pays de transit pour le trafic de stupéfiants, a saisi l'an dernier 79,2 tonnes de drogues, un record, essentiellement de la cocaïne, dont les pays voisins, la Colombie et le Pérou sont les principaux producteurs mondiaux.

Selon le dernier rapport de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), portant sur 2014 et présenté en octobre dernier, l'Equateur est un pays libre de cultures illicites et de transit de substances nécessaires à la fabrication de stupéfiants.

pld/fpp/ka/cel