NOUVELLES
21/01/2016 02:42 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Denis Coderre s'ajoute à la liste des opposants à l'oléoduc Énergie Est

L'opposition au projet d'oléoduc Énergie Est de la société TransCanada, continue de prendre de l'ampleur. Après l'opposition de plusieurs municipalités, dont Laval, ainsi que de groupes de citoyens, c'est au tour du maire de Montréal Denis Coderre d'embarquer dans la lutte contre ce projet.

Le maire Coderre sera accompagné des maires suivants pour procéder à l'annonce :

  • Laval, Marc Demers
  • Longueuil, Caroline Saint-Hilaire
  • Repentigny, Chantal Deschamps
  • Candiac, Normand Dyotte

Les maires des arrondissements montréalais de :

  • Lachine, Claude Dauphin
  • Saint-Laurent, Alan DeSousa.

La société albertaine TransCanada veut construire un pipeline qui traverserait le Québec d'ouest en est afin d'acheminer le pétrole de l'Ouest canadien vers l'Atlantique afin de l'exporter.

Une étude réalisée par l'École Polytechnique, rendue publique à la fin décembre 2015, révèle que la construction d'un pipeline le long des berges du fleuve Saint-Laurent serait très risquée pour le fleuve ainsi que pour les rivières que traverseraient le pipeline.

Le sol des berges du Saint-Laurent est trop instable pour supporter un pipeline, selon l'étude commandée par le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles.

TransCanada a déjà abandonné une partie de son projet qui consistait à construire un terminal pétrolier à Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent, à la suite de la grogne suscitée par le projet dans la population. Le projet de terminal pétrolier menaçait la population des bélugas du Saint-Laurent.

Avec des informations de Thomas Gerbet