L'entraîneuse Anna Victoria veut vous apprendre la confiance en soi en montrant ses bourrelets

Peu importe notre type de corps, on peut être en santé. C’est le message que souhaite passer l’entraîneuse Anna Victoria.

Dans une publication sur Instagram, elle a tenu à laisser savoir aux femmes qu’avoir quelques bourrelets était naturel, en postant une photo d'elle assise, avec ses quelques bourrelets mis de l'avant.

« Il y a deux raisons pour lesquelles je voulais partager ceci avec vous, mesdames : la première raison est que je veux que vous sachiez qu’avoir de la peau qui plie par-dessus votre estomac quand vous vous assoyez ou des bourrelets n’est rien de honteux. L’autre raison, c’est que même si je vous dis ceci, il y a des moments où je me retrouvais devant un miroir, assise, et je voyais mon estomac, et je pensais automatiquement "ew!" parce que c’est ce que la société m’a conditionnée à penser », écrit-elle.

Anna Victoria est entraîneuse, très en forme, mais cela ne l’empêche pas d’avoir des complexes. Si son corps est considéré « parfait » par la société, elle est la preuve que la pression sociale peut faire des ravages. Tannée de cette obsession de la perfection, elle a voulu passer un message.

« Votre estomac n’a pas besoin d’être plat pour être en santé, votre estomac n’a pas besoin d’être plat pour que vous vous aimiez et votre estomac n’a pas besoin d’être plat pour que vous ayez confiance en vous et que vous vous sentiez belle et globalement, soyez une personne merveilleuse. En tant que société, on ne devrait pas laisser les caractéristiques physiques mettre le standard sur si on mérite de s’aimer ou pas. Tout le monde mérite de s’aimer, par contre c’est plus facile à dire qu’à faire », poursuit-elle dans sa publication. Elle conclut en soulignant que l'amour de soi est un processus qui apparaît bien souvent avant les changements physiques.

Inspirant!

Ces magnifiques corps de femmes