NOUVELLES
21/01/2016 05:24 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Carter loue le travail des forces spéciales américaines contre l'EI

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a rendu hommage jeudi à Paris au travail des forces spéciales américaines en Syrie et en Irak contre le groupe jihadiste Etat islamique.

"Nos forces spéciales apportent des capacités uniques qui démultiplient" l'efficacité militaire de la coalition, s'est félicité le secrétaire américain à la Défense dans un discours prononcé à l'Ecole de guerre à Paris.

Les quelques dizaines de soldats des forces spéciales déployés en Syrie réalisent des apports considérables "en terme de renseignement, de définition des cibles, et d'identification des forces spéciales", a estimé le secrétaire à la Défense.

Outre les forces spéciales envoyées en Syrie, les Etats-Unis viennent également de déployer en Irak une unité capable de mener des raids terrestres, en particulier pour faire prisonnier ou tuer des chefs de l'organisation jihadiste.

Les Etats-Unis sont aussi en train de constituer un réseau de bases antiterroristes reliant des unités déjà existantes en Afghanistan (Jalalabad), au Moyen-Orient, en Afrique de l'Est, et en Europe du Sud (Moron en Espagne), a expliqué M. Carter.

Ces unités "nous aident à agir de manière décisive" pour empêcher le groupe Etat islamique de prendre pied dans de nouveaux pays, a-t-il expliqué.

Ce réseau d'unités antiterroristes a montré son efficacité le 13 novembre avec une frappe en Libye contre un chef local de l'EI, Abou Nabil, a expliqué le secrétaire à la Défense américain.

Les forces spéciales sont utilisées pour mener des opérations très ciblées contre le groupe Etat islamique. Elles jouent aussi un rôle clef dans la formation, l'entrainement et le soutien aux forces locales, sur lesquelles la coalition a décidé de s'appuyer entièrement pour les combats terrestres contre le groupe EI.

lby/prh/pyv