POLITIQUE
21/01/2016 11:15 EST | Actualisé 21/01/2016 11:21 EST

Le coup de pouce fiscal à la classe moyenne encore plus coûteux que prévu

La hausse de l'impôt des Canadiens les plus riches entrée en vigueur au début de l'année ne permettra pas de compenser la baisse d'impôt accordée au même moment à la classe moyenne. Dans un rapport publié jeudi, le directeur parlementaire du budget estime que la récente réforme fiscale du gouvernement Trudeau entraînera une perte moyenne de 1,7 milliards de dollars de revenus par année.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

Le ministre des Finances Bill Morneau avait prévenu, en décembre, que les changements apportés à l'impôt ne s'autofinanceraient pas, comme cela avait été promis en campagne électorale. Le ministre avait alors estimé le manque à gagner causé par cette réforme à 1,2 milliard de dollars par année. Le directeur parlementaire du budget, Jean-Denis Fréchette, croit que cela sera davantage.

Le gouvernement libéral a fait passer le taux d'imposition des revenus imposable entre 44 701$ et 89 401$ de 22 % à 20,5 %. Cette modification au régime fiscale va entraîner une chute de revenus de 19,4 milliards entre 2015 et 2021.

Ottawa a aussi créé un nouvel échelon d'imposition de 33 % pour les tranches de revenus supérieures à 200 000 $.

Le directeur parlementaire du budget estime qu'entre 2015-2016 et 2020-2021, une perte de revenus totale de 8,9 milliards pour les coffres de l'État sera associée aux récents changements à l'impôt.

Effets d'une baisse d'impôt pour les moins nantis?

Jean-Denis Fréchette s'est penché sur les effets de la réforme libérale à la demande du député néo-démocrate Guy Caron. L'élu lui avait également demandé d'analyser les impacts d'une réduction de l'impôt pour les moins nantis par rapport à la révision de l'imposition de la classe moyenne.

Dans ses calculs,le directeur parlementaire du budget a estimé que ce changement entraînerait des pertes d'environ 2 milliards de dollars de plus que la baisse d'impôt pour la classe moyenne entre 2015-2016 et 2020-2021. Son rapport établit toutefois qu'une telle réforme pourrait toucher plus de contribuables que celle qui est entrée en vigueur en janvier.

Selon le directeur parlementaire du budget, la hausse d'impôt pour les plus riches touche 1,4% des contribuables.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le style non-conventionnel de Justin Trudeau Voyez les images