NOUVELLES
20/01/2016 14:04 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Viacom a taillé dans la rémunération de ses dirigeants l'an dernier

Le groupe de médias américain Viacom a annoncé mercredi avoir réduit de 85% l'an dernier la rémunération du président de son conseil d'administration, Sumner Redstone, dont la santé fait l'objet de nombreuses spéculations, et de 30% le bonus de son directeur général Philippe Dauman.

La rémunération totale de M. Redstone sur l'exercice 2015 a baissé de 85% à 2 millions de dollars, indique Viacom dans un bref communiqué, précisant que le salaire de base de celui-ci est resté inchangé, mais qu'il n'était plus éligible à des bonus.

M. Redstone, âgé de 92 ans, est le premier actionnaire de Viacom. Mais il n'a plus été vu ni entendu en public depuis des mois et une plainte déposée par une de ses proches tombée en disgrâce l'a même décrit comme "un fantôme vivant". Les avocats de M. Redstone démentent, mais tout cela alimente les spéculations sur un déclin de son état de santé et sur le rôle qu'il est encore capable de jouer dans la gestion de Viacom.

Philippe Dauman a touché pour sa part un bonus de 14 millions de dollars, contre 20 millions pour l'exercice précédent. Son salaire de base et sa rémunération en actions sont en revanche relativement stables, à respectivement 4 millions et 18,9 millions de dollars.

Le communiqué de Viacom intervient après un appel à remplacer tout le conseil d'administration et la direction de Viacom lancé mardi par un fonds activiste, SpringOwl.

Dans une présentation de 99 pages, SpringOwl déplorait la "sous-performance chronique" de Viacom comparé aux autres groupes de médias américains tant en Bourse qu'en termes de bénéfices. Il invoquait notamment "le manque de clarté autour des plans de succession de Sumner Redstone" et critiquait le manque de comptes à rendre de dirigeants "trop payés".

Lors de son dernier exercice clos fin septembre, Viacom avait vu son bénéfice net reculer de 20% à 1,9 milliard de dollars et son chiffre d'affaires de 4% à 13,3 milliards, selon des résultats publiés en novembre. Et l'action du groupe a clôturé mercredi à 40,67 dollars, quand elle atteignait près de 90 dollars lors de son pic historique en 2014.

soe/jld/are

VIACOM