NOUVELLES
20/01/2016 02:58 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Une vague de froid balaie le centre de l'Europe

VARSOVIE, Pologne — La vague de froid et les chutes de neige qui frappent le centre de l'Europe ajoutent aux périls des migrants qui essaient de rejoindre le territoire de l'Union européenne.

Une porte-parole de l'agence onusienne des réfugiés, Liene Veide, a dit que quelque 2000 migrants continuent à entrer chaque jour en Serbie depuis la Macédoine, au moment où le mercure plongeait à -19 degrés Celsius mercredi dans la ville serbe de Presevo.

Plusieurs demandeurs d'asile arrivent mal équipés pour affronter le froid et souffrent de pneumonie, de fièvre et d'autres problèmes de santé, a dit Mme Veide à l'Associated Press. Malgré tout, dit-elle, la plupart d'entre eux refusent d'être hospitalisés et poursuivent leur périple.

L'organisation humanitaire Save the Children a prévenu plus tôt cette semaine que les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables à l'hypothermie. Des migrants arrivent en Serbie transis par le froid et des mères racontent être incapables de garder leurs bébés au sec et au chaud.

En Roumanie, 70 personnes, dont 45 enfants et plusieurs touristes israéliens, ont dû passer la nuit dans des huttes au sommet d'une montagne après que leur voiture soit tombée en panne. Le ministère de l'Intérieur a envoyé mercredi deux hélicoptères pour cueillir le groupe coincé à 2000 mètres d'altitude, dans le centre du pays.

Le mercure a chuté à -30 degrés pendant la nuit dans la ville roumaine d'Intorsura Buzaului, soit son niveau le plus bas depuis le début de l'année.