NOUVELLES
20/01/2016 06:09 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Suisse: un banquier accusé d'avoir causé de lourdes pertes à un client interpellé

Un banquier accusé d'avoir causé d'énormes pertes à un client en raison de la chute du cours d'une action a été interpellé par la police du canton de Genève, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Un porte-parole du ministère public du canton a confirmé à l'AFP l'arrestation du banquier ainsi que la perquisition de son domicile, sans autre commentaire. L'information avait été annoncée par le journal Le Temps, sur son site internet.

L'affaire elle-même a été révélée par le journal zurichois Tages Anzeiger dans son édition de mercredi.

Selon le journal zurichois, le banquier, travaillant pour le Credit Suisse, aurait fait perdre plus de 50 millions de francs suisses (45 millions d'euros) à son client, dont l'identité n'a pas été révélée mais qui serait un oligarque géorgien selon Le Temps.

Le journal Le Temps évoque un préjudice plus proche de 100 millions de francs suisses.

Selon le Tages Anzeiger, le banquier aurait outrepassé ses compétences, ce qui a provoqué les pertes de son client.

Une plainte pénale, émanant de deux autres clients, est en préparation contre Credit Suisse, ajoute Le Temps. Ces derniers affirment avoir perdu 70 millions de francs suisses (64 millions d'euros).

Leurs avoirs étaient investis, comme pour le client géorgien, dans une société pharmaceutique américaine, Raptor.

Le cours de cette action a fortement chuté après l'annonce qu'un de ses médicaments n'avait pas reçu l'autorisation qu'elle espérait aux Etats-Unis. Du fait de cette chute du cours de l'action, les clients concernés ont perdu beaucoup de fonds.

mnb/pyv