NOUVELLES
20/01/2016 07:27 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Rencontre fédérale-provinciale de deux jours des ministres de la Santé

VICTORIA — Le ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, Terry Lake, croit que la rencontre fédérale-provinciale qui s'ouvre mercredi pourrait ouvrir la voie à de nouvelles ententes, l'automne prochain, sur le mode de financement ou les politiques en matière de médicaments.

Les ministres de la Santé des provinces, des territoires et du fédéral doivent discuter pendant deux jours, à Vancouver. 

Michael Prince, spécialiste des politiques en matière de santé à l'Université de Victoria, note que le précédent gouvernement conservateur n'était pas très chaud à l'idée de discuter avec les provinces, notamment en matière de santé.

Le gouvernement libéral nouvellement élu a promis d'être plus fédérateur, mais le professeur Prince rappelle que les enjeux de santé sont souvent ramenés à une affaire de gros sous.

Signe possible de ce réchauffement, la ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, a annoncé mardi, à la veille de la rencontre de Vancouver, qu'Ottawa se joint au programme d'achats groupés de médicaments sur ordonnance, mis sur pied par les provinces et territoires afin de réduire leurs coûts.

Selon Ottawa, l'Alliance pancanadienne pharmaceutique a permis d'économiser plus de 490 millions $ par année. Le gouvernement fédéral administre le régime d'assurance médicaments — dont le budget atteignait 630 millions $ en 2014 — pour les militaires, les anciens combattants, la Gendarmerie royale du Canada, les Premières Nations, les détenus et les demandeurs d'asile.

Le ministre Lake ne s'attend pas à des annonces majeures à l'issue de la rencontre de Vancouver, mais il croit que ces discussions serviront de base pour la conclusion d'ententes à l'automne.