NOUVELLES
20/01/2016 12:17 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Le premier ministre Trudeau nomme un nouveau greffier du Conseil privé

OTTAWA — Justin Trudeau met sa touche au fonctionnement interne du gouvernement fédéral en choisissant un vétéran de la fonction publique comme plus haut fonctionnaire du pays.

Le premier ministre a choisi Michael Wernick pour être le greffier du Conseil privé, afin de remplacer Janice Charette, qui avait été nommée en 2014 par son prédécesseur conservateur, Stephen Harper.

En tant que greffier, M. Wernick remplira trois rôles: sous-ministre du premier ministre, secrétaire du Cabinet et chef de la fonction publique fédérale.

M. Wernick, qui était jusqu'à tout récemment l'adjoint de Mme Charette, a occupé une variété de postes de haut niveau depuis qu'il a joint les rangs de la fonction publique en 1981.

L'un des rôles qui a dû peser dans la balance pour M. Trudeau est qu'il a été sous-ministre pendant huit ans au ministère des Affaires autochtones, où il présidé à la conclusion de plusieurs traités modernes et d'ententes d'autonomie gouvernementale, ainsi qu'à un règlement pour les victimes des pensionnats autochtones.

M. Trudeau a promis d'établir une nouvelle relation de «nation à nation» avec les Autochtones.

Dans un communiqué, M. Trudeau a qualifié M. Wernick de «leader exemplaire» qui a «l'expérience nécessaire et les compétences dont nous avons besoin afin de pleinement mettre en œuvre et réaliser les priorités de notre gouvernement».

Il a souligné l'engagement du gouvernement libéral envers le renouvellement d'une fonction publique professionnelle et non partisane — un contraste apparent avec M. Harper, qui a été critiqué pour avoir dénigré et politisé la fonction publique.

M. Trudeau a remercié Mme Charette pour les «services exemplaires qu'elle a rendus au Canada», pour avoir «guidé la fonction publique durant une année électorale» et avoir ainsi aidé à la transition.

Elle demeurera au sein de la fonction publique à titre de conseillère principale du Bureau du Conseil privé, qui est essentiellement le bras bureaucratique du Bureau du premier ministre.