NOUVELLES
20/01/2016 04:49 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Le marcheur Stanislav Emelyanov échappe à une sanction pour dopage

Stanislav Emelyanov évite une nouvelle sanction pour dopage, comme l'a confirmé la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) mercredi.

Le marcheur russe, champion d'Europe en 2010, avait été privé de son titre après une première infraction pour dopage en 2014.

Il risquait une plus lourde peine cette fois pour récidive.

Le premier échantillon d'un test mené hors compétition en juin 2015 à Saransk, en Russie, avait révélé des traces d'EPO. Il était interdit de compétition par l'IAAF depuis le 22 septembre 2015 en attendant qu'une décision finale soit rendue par la fédération russe d'athlétisme.

Ce deuxième échantillon n'a pas révélé de traces de substances interdites, a révélé l'IAAF, qui a donc permis à l'athlète de reprendre sa carrière, mais en spécifiant « qu'elle se réserve le droit de poursuivre l'athlète pour d'autres affaires de dopage ».

L'IAAF ferait référence à une tentative d'obstruction de la part d'Emelyanov, qui aurait tenté de déjouer les officiels chargés de lui faire subir ce test antidopage inopiné en donnant un mauvais numéro de téléphone. Une information de l'Agence mondiale antidopage divulguée en novembre 2015.

Emelyanov est l'un des favoris pour les Jeux de Rio, si toutefois les membres de l'équipe russe d'athlétisme ont la permission d'y participer.