NOUVELLES
20/01/2016 08:37 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

La Macédoine ferme aux migrants sa frontière avec la Grèce (police)

La Macédoine a fermé aux migrants souhaitant se rendre en Europe occidentale sa frontière avec la Grèce, assurant qu'il s'agissait d'une mesure "temporaire" prise en raison d'une "panne" sur la voie ferrée en Slovénie, bloquant ainsi plusieurs centaines de personnes en territoire grec.

Les informations sur les raisons de cette fermeture sont contradictoires.

A Skopje, un haut responsable policier a dit à l'AFP que "la Macédoine a temporairement fermé la frontière à la demande reçue de la Slovénie".

De son côté, un porte-parole de la police grecque a indiqué à l'AFP que, dans le nord de la Grèce, la Macédoine avait fermé la frontière depuis mardi soir.

"Environ 600 migrants sont actuellement hébergés dans un centre d'accueil" du côté grec de la frontière, a précisé cette source. Il s'agit de migrants syriens, afghans et irakiens.

Cette situation survient alors que l'Autriche, qui se trouve en amont de la route des migrants après leur traversée des Balkans, a annoncé qu'elle ne laisserait plus entrer, à partir de la fin de la semaine, sur son territoire les migrants cherchant à gagner la Scandinavie, notamment la Suède, comme le fait déjà l'Allemagne.

Syriens, Afghans et Irakiens sont les seuls autorisés à franchir la frontière entre la Grèce et la Macédoine depuis que la Macédoine a décidé en novembre de filtrer les migrants par nationalité et de laisser passer uniquement ceux qui fuient des conflits.

Pour expliquer la fermeture temporaire de sa frontière avec la Grèce, la police macédonienne a expliqué qu'elle avait été prise en raison d'une perturbation dans le trafic ferroviaire en Slovénie.

"La Slovénie a informé la Croatie, cette dernière la Serbie, qui a finalement notifié la Macédoine qu'elle ne laissera pas passer les migrants", a dit à l'AFP cette source policière.

Mais la compagnie slovène des chemins de fer (SZ) a pour sa part assuré que le trafic ferroviaire fonctionnait normalement. "Le trafic est normal et les trains transportant des migrants ont circulé sans entrave", a assuré un porte-parole de la compagnie slovène, cité par l'agence slovène STA.

Pour rajouter à la confusion, sur son site internet, SZ a fait état d'une perturbation du trafic ferroviaire en raison de problèmes techniques au niveau d'un passage frontalier avec la Croatie et assuré que la compagnie, en attendant le règlement des problèmes, avait mis des autobus à la disposition des voyageurs.

burx-rob/rus/cn/pjl