NOUVELLES
20/01/2016 06:08 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

La faim menace la moitié de la Centrafrique

BANGUI, République centrafricaine — Une crise alimentaire menace la moitié de la population de la République centrafricaine, a prévenu mercredi l'ONU.

Le Programme alimentaire mondial a indiqué que 2,5 millions d'habitants de ce pays ravagé par les conflits sont à risque, soit deux fois plus qu'il y a un an.

Environ un million de personnes ont été chassées de chez elles par les violences sectaires depuis trois ans.

Un responsable du PAM a expliqué que l'instabilité empêche les résidants de s'occuper de leurs récoltes et de leur bétail.

Un vote présidentiel doit se dérouler en République centrafricaine d'ici la fin du mois, ce qui pourrait engendrer de nouvelles violences.