NOUVELLES
20/01/2016 08:01 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

La Bourse de Paris finit en forte baisse de 3,45% à 4.124,95 points

La Bourse de Paris a fermé ses portes sur une sévère baisse de 3,45%, de nouveau ébranlée par l'affaissement sans fin des cours du pétrole, qui fait peser une lourde pression sur les marchés mondiaux.

L'indice CAC 40 a lâché 147,31 points à 4.124,95 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,8 milliards d'euros. La veille, il avait terminé en hausse de 1,97%.

Oubliant dès l'ouverture son rebond de la veille, la place parisienne a ployé fortement dès les premiers échanges et n'a eu de cesse de s'enfoncer tout au long de la séance suivant la même pente que les prix du pétrole.

Les places boursières et les prix du pétrole "sont étroitement corrélés depuis le début de l'année", a souligné Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

"Il y a deux gros catalyseurs qui font baisser les marchés depuis le début de l'année", à savoir le ralentissement économique de la Chine ainsi que des pays émergents et l'érosion du prix du baril de pétrole, a-t-il développé.

"Du coup les marchés sont coincés entre ces deux facteurs d'un côté et de l'autre une Réserve fédérale américaine déterminée à relever ses taux directeurs et une Banque centrale européenne qui ne délivre pas tout ce qu'on attendait d'elle pour l'instant", selon lui.

"Tant qu'un de ces paramètres majeurs ne changera pas, les marchés risquent de rester dans ce scénario là", a-t-il estimé.

Et les cours du pétrole ne semblaient pas partis pour se ressaisir, puisqu'ils ont ouvert en baisse mercredi à New York, sous la pression à la fois de la confirmation des excédents mondiaux et de la défiance généralisée des investisseurs du monde pour les actifs jugés risqués.

abx/fpo/blb/pjl