NOUVELLES
20/01/2016 08:07 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

La Bourse de Londres finit en baisse de 3,46%, inquiétudes généralisées

La Bourse de Londres a terminé mercredi en forte baisse de 3,46%, inquiète de la dégringolade des cours du pétrole et pour la vigueur de la croissance mondiale.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a chuté de 203,22 points pour terminer à 5.673,58 points. L'indice vedette londonien, qui a plongé de plus de 9% depuis le début d'une année exécrable jusqu'à présent sur les marchés mondiaux, n'avait plus clôturé aussi bas depuis novembre 2012.

"Une fois encore les prix bas du pétrole ont entraîné un mouvement de vente, renforcé par les avertissements lancés hier par l'Agence internationale de l'énergie" sur le fait que les prix du pétrole devraient souffrir de plus belle cette année, a expliqué Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

"Ajoutez-y un abaissement des perspectives de croissance par le FMI hier, et vous obtenez un cocktail très indigeste pour les investisseurs", a-t-il souligné.

Les compagnies minières sont restées les premières victimes du mouvement de vente, elles qui sont en première ligne ces dernières semaines face aux craintes pour la croissance mondiale et notamment pour celle des pays émergents, dont la Chine, grands consommateurs de métaux industriels.

Les grands du pétrole ont aussi plongé, tout comme les valeurs financières, notamment celles des firmes les plus engagées dans les pays émergents comme HSBC ou Standard Chartered.

pn/oaa/pjl

LONDON STOCK EXCHANGE GROUP PLC

PRUDENTIAL PLC

HSBC HOLDINGS

ROYAL DUTCH SHELL PLC

BHP BILLITON

STANDARD CHARTERED

RANDGOLD RESOURCES

BP

BG GROUP

GLENCORE PLC

ANGLO AMERICAN