NOUVELLES
20/01/2016 00:55 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Japon: aide de 320 millions d'euros aux réfugiés syriens et irakiens

Le Parlement japonais a approuvé mercredi l'allocation d'environ 320 millions d'euros d'aide notamment humanitaire aux réfugiés et déplacés fuyant les violences en Syrie et en Irak.

Cette nouvelle somme vient s'ajouter à une aide annoncée l'an dernier, de 740 millions d'euros destinée à les soutenir, à la fois dans leur pays et à l'extérieur.

Les 320 millions d'euros font partie d'une rallonge budgétaire approuvée mercredi par le Parlement pour l'année en cours qui s'achèvera fin mars, ont précisé une porte-parole du Parlement et un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Ces moyens financiers sont destinés à "la stabilisation de la Syrie et de l'Irak", avait déclaré mardi soir le ministre japonais des Affaires étrangères, Fumio Kishida.

"Le Japon oeuvrera en particulier pour l'assistance humanitaire, dont l'approvisionnement en eau et en nourriture, pour l'éducation ainsi que pour la stabilisation des régions libérées du terrorisme", avait-il détaillé.

Le Japon, qui sera cette année le pays hôte du sommet du G7, compte entre autres aborder des questions telles que "le terrorisme, le Moyen-Orient, les réfugiés et les personnes déplacées dans leur propre pays", selon M. Kishida.

Le gouvernement japonais "contribuera à créer des sociétés qui résistent à la radicalisation" et travaillera à la "restauration d'une société stable et tolérante au Moyen-Orient", avait-il dit.

kh-uh/anb/jh