NOUVELLES
20/01/2016 04:43 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Institut sur la souveraineté: PKP songe à mettre en demeure le PLQ

SAGUENAY, Qc — Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau menace le Parti libéral (PLQ) d'une poursuite, après celle envoyée à la Coalition avenir Québec (CAQ), à propos du financement du futur Institut de recherche sur la souveraineté.

Visiblement irrité, M. Péladeau a dit qu'il était en réflexion à la suite des propos tenus par le leader parlementaire libéral Jean-Marc Fournier, mardi.

Selon M. Fournier, l'Institut doit être soumis aux règles de financement des partis politiques. L'actionnaire de contrôle de Québécor ne pourrait puiser dans sa fortune pour financer cet organisme, selon les libéraux et les caquistes.

Le député caquiste Benoit Charette avait aussi soulevé des doutes précédemment sur la légalité du financement de cet organisme. Le chef péquiste avait répliqué par une mise en demeure à M. Charette, au chef François Legault et au président de la CAQ, Stéphane Le Bouyonnec.

Et mardi matin, M. Péladeau a surenchéri en point de presse avant d'entrer à la séance du caucus de son parti réuni à Saguenay pour préparer la rentrée parlementaire de février.

M. Péladeau a dit qu'il réfléchissait à ce qu'il allait faire à la suite des déclarations de M. Fournier. Quand les journalistes lui ont demandé de préciser ce qu'il voulait dire par réfléchir, il a répondu sèchement qu'il réfléchissait.