NOUVELLES
19/01/2016 20:44 EST | Actualisé 19/01/2017 00:12 EST

Hanoï énervé par une plate-forme pétrolière chinoise à la veille du Congrès du PC

Le Vietnam a critiqué le déplacement d'une plate-forme pétrolière chinoise dans des eaux contestées en mer de Chine méridionale, à la veille du Congrès du Parti communiste à Hanoï.

La Chine a déplacé la plate-forme HY-981 dans une "zone située entre la côte centrale du Vietnam et l'île chinoise de Hainan", a déclaré Le Hai Binh, porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères dans un communiqué publié mardi soir.

"Le Vietnam a demandé à la Chine de ne pas procéder à des activités de forage et de retirer sa plate-forme pétrolière de la zone", a insisté Binh.

Au début du mois, le Vietnam avait déjà accusé la Chine d'avoir effectué des dizaines de vols "illégaux" au dessus de son territoire.

Hanoï surveille de près les opérations d'installation de la plate-forme pétrolière chinoise, objet de crispations au Vietnam.

Son déplacement survient à un moment sensible pour le régime autoritaire de Hanoï, le Parti communiste se préparant à renouveler ses dirigeants lors d'un Congrès quinquennal s'ouvrant jeudi.

Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale et a construit des îles artificielles, avec des pistes pouvant potentiellement accueillir des avions militaires.

La Chine et et le Vietnam continuent de s'opposer à propos des Spratleys et des Paracels en mer de Chine méridionale, ainsi que sur les droits d'exploration pétrolière et de pêche dans les eaux de ces archipels contestés.

tmh-ceb-ltl/tll