NOUVELLES
20/01/2016 11:59 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Halifax: le syndicat du «Chronicle Herald» dépose un avis de grève de 48 heures

HALIFAX — Le syndicat représentant les employés de la rédaction du «Chronicle Herald», un quotidien de Halifax, a l'intention de déposer un préavis de grève de 48 heures après l'échec des dernières négociations.

Le Syndicat typographique de Halifax déplore que la direction du journal ait rejeté une série de concessions qui auraient touché les 61 employés de la rédaction. Il avait concédé une baisse de salaire de cinq pour cent, accepté de ne pas obtenir d'augmentation au cours des deux prochaines années, une diminution de 25 pour cent du premier échelon salarial des journalistes et des photographes, un gel des indemnités de départ et une réduction du temps de vacances.

La vice-présidente aux affaires administratives du «Herald», Nancy Cook, a publié un communiqué affirmant que les concessions faites par le syndicat n'étaient pas significatives. Elle a toutefois ajouté que l'entreprise avait promis de ne pas imposer un lock-out et de poursuivre les négociations tant et aussi longtemps que certaines conditions seront respectées.

Mme Cook affirme que le syndicat doit accepter que la plus récente offre patronale serve de base à l'organisation du travail en attendant la conclusion d'une entente finale.

La direction a déjà déposé, la semaine dernière, un préavis pour se réserver le droit d'imposer un lock-out dans un délai de 48 heures.

Selon le syndicat, les chances d'éviter un arrêt de travail d'ici vendredi, à 00 h 01, sont minces.

Les membres du syndicat avaient voté en faveur du déclenchement d'une grève lors d'une assemblée qui s'est déroulée samedi.