NOUVELLES
20/01/2016 08:50 EST | Actualisé 20/01/2016 08:50 EST

Ford SYNC 3: repartir à zéro pour faciliter la vie des conducteurs

EcoloAuto.com

Les sondages l'ont prouvé, le système multimédia MyFord Touch du manufacturier américain n'a pas connu le succès escompté. En fait, selon plusieurs indices de satisfaction, il constituait le principal point d'insatisfaction chez les acheteurs de Ford.

Un défi de taille, donc, pour Katy Allanson, ingénieure en ergonomie et spécialisée en facteur humain (human factor). Concrètement, elle analyse et corrige la relation entre l'homme et la machine, en redéfinissant les méthodes pour créer cette relation.

LIRE AUSSI:

» Ford dévoile la nouvelle Fusion 2017 à Détroit

Dans le cas de SYNC 3 par exemple, son équipe et elle ont dû revoir tout le fonctionnement du système. « Nous savions que c'était un point d'insatisfaction. Nous avons donc simplement décidé de tout reprendre à zéro », a expliqué l'ingénieure, rencontrée dans le cadre du Salon de l'Auto de Montréal.

Évidemment, les poussées technologiques des dernières années ont aussi contribué à l'amélioration générale du système et à l'augmentation de ses capacités. Pour Katy Allanson cependant, c'est la façon de parler à ce système qui est importante.

« Quand je regarde ce que l'on peut faire pour l'améliorer, je prends souvent mon père en exemple. Sans être totalement novice, il n'aime pas les choses trop complexes et je m'assure qu'il puisse manipuler notre système sans problème », explique la responsable.

Pour SYNC 3, les fonctionnalités ont été révisées, mais c'est l'interaction qui est la plus importante. « Tout doit être soigneusement étudié. »

Certaines personnes préfèrent encore les boutons traditionnels, par exemple, alors que d'autres aiment mieux les méthodes plus proches de leur téléphone intelligent. Le défi, c'est de conserver les acquis tout en intégrant de nouvelles fonctions », explique-t-elle.

Le meilleur exemple de cette double intégration: le zoom sur la carte de navigation. Certains préféreront les boutons plus ou moins clairement indiqués, alors que d'autres utiliseront le glissement des doigts, comme sur un iPhone par exemple.

Le nouvel écran de SYNC 3 permet ce type d'usage, au lieu de l'écran traditionnel qui exigeait d'appuyer virtuellement des boutons.

« La base, c'est de simplifier le design, de diminuer le nombre de boutons et de s'assurer que les commandes sont intuitives. Moins les gens ont besoin de regarder leur écran, plus ils gardent les yeux sur la route. »

C'est aussi dans cette optique que Katy Allanson et son équipe ont intégré Apple CarPlay et Android Auto au système, permettant de transformer l'écran en téléphone intelligent.

De plus, les menus ont été simplifiés, les boutons agrandis et les commandes vocales améliorées dans toutes les langues. « Sync3 est conçu pour être facile d'usage pour tout le monde, souligne Mme Allanson.»

Et le futur?

Pour l'ingénieure, le défi du futur c'est de faciliter encore plus la communication personne-machine. « Nous avons encore beaucoup à faire en matière de reconnaissance vocale, par exemple. Nos systèmes doivent apprendre à reconnaître nos commandes facilement, sans que nous ayons besoin de connaître leur langage. »

Quant à la reconnaissance par geste, comme sur la BMW série 7, Katy Allanson y croit, mais avec une certaine réticence. « Simple et efficace, c'est la clé. On verra ce que cette reconnaissance gestuelle peut faire dans ce domaine. Pour moi personnellement, la voix est encore la meilleure solution », a-t-elle conclu.

SOURCE: EcoloAuto.com

VOIR AUSSI:

  • Chevrolet Volt
    Chevrolet Volt
    EcoloAuto.com 
    Elle manque un peu d’espace et elle est encore un peu trop dispendieuse pour certains ménages, mais la Chevrolet Volt 2016 est selon moi la meilleure voiture lancée en 2015. Avec environ 85 kilomètres d’autonomie (25 kilomètres de plus que l’ancienne génération), les propriétaires de la Volt effectueront la grande majorité de leurs déplacements sans avoir recours à l’essence. En contrepartie, ils pourront se déplacer où ils veulent quand ils veulent, sans avoir les yeux rivés sur l’autonomie restante grâce au moteur de 1,5 litre qui agit comme une génératrice. Je crois sincèrement que l’avenir de la voiture électrique passe tout d’abord par des modèles comme la Volt. Appelez ces modèles hybrides enfichables ou électriques à autonomie prolongée, l’important est qu’ils réduisent la dépendance au carburant sans totalement retirer la polyvalence à laquelle se sont habitués la majorité des consommateurs. Ajoutez à cela un habitacle redessiné et une console centrale beaucoup plus facile à utiliser, et vous avez avec la Volt 2016 un véhicule réellement impressionnant.
  • Honda Civic
    Honda Civic
    EcoloAuto.com 
    La 10e génération de la Honda Civic se devait d’être un succès pour Honda. C’est la voiture la plus populaire au Canada depuis près de deux décennies, et sa plus récente génération introduite cette année est de loin la mieux réussie de toutes les Civic présentées à ce jour. Un moteur de série plus puissant, mais également plus économique, un moteur turbo en option qui s’avère également efficace et très amusant, une sécurité accrue et finalement plus d’espace... Tout cela s’amalgame pour faire de la récente compacte de Honda une voiture qui s’est améliorée à tous les points de vue.
  • BMW i8
    BMW i8
    EcoloAuto.com 
    Voilà maintenant 20 ans que la Porsche 911 Turbo trône au sommet de ma liste personnelle et secrète de véhicules les plus désirables. Cette année, la BMW i8 a pris le dessus. Quelle voiture! Sportive aux performances quasi exotiques quand on le souhaite, économique si on le désire, l’i8 ajoute à cela un style qui détournera l’attention de n’importe quelle Lamborghini, Ferrari ou McLaren. Son seul défaut? Tous les exemplaires sont vendus…
  • Mazda MX-5
    Mazda MX-5
    EcoloAuto.com 
    Objectivement, la MX-5 est un jouet. Cela dit, plusieurs voitures en vente aujourd’hui n’ont aucune utilité concrète mise à part celle de coller un sourire au visage du conducteur. De tous ces véhicules, la MX-5 est la plus abordable. Comparativement à l’ancienne MX-5, la nouvelle est plus puissante, elle tient mieux la route, elle est plus belle, elle est mieux construite à l’intérieur et encore plus amusante à conduire, tout simplement. La technologie SKYACTIV explique en grande partie ses améliorations.
  • Honda HR-V
    Honda HR-V
    EcoloAuto.com 
    2015 aura été l’année des VUS sous-compacts et le Honda HR-V représente à mon sens le mieux l’attrait de ce segment en pleine éclosion. Abordable et économique en carburant, le HR-V offre tout de même 688 litres d’espace de chargement. On se retrouve donc avec un véhicule qui, pour moins de 30 000 $ en version tout équipé (avant taxes et préparation), consomme en moyenne 8,1 litres aux 100 kilomètres, offre la traction intégrale, un vaste espace de chargement et une position de conduite un peu plus élevée que la moyenne, ce que plusieurs consommateurs recherchent. Nous en verrons beaucoup sur la route en 2016.
  • Volvo XC90
    Volvo XC90
    EcoloAuto.com 
    Volvo sombre dans l’oubli depuis quelques années. La dernière grande nouveauté de la marque suédoise était le XC60, mais depuis, mis à part de nouvelles variantes de modèles existants comme la V60, il n’y a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Voilà qu’arrive le XC90, un VUS aux lignes sobres, mais prisé d’à peu près tout le monde et bourré de raffinement, de luxe et de technologie. Contrairement à l’ancien XC90, le nouveau n’a rien à envier à la compétition allemande.
  • Volkswagen Golf R
    Volkswagen Golf R
    EcoloAuto.com 
    Prenez les performances et les prouesses quatre saisons de la Subaru WRX STI, saupoudrez de raffinement et d’élégance et vous obtenez la Golf R. Sa tenue de route est digne de voitures beaucoup plus dispendieuses tandis que son prix, même s’il semble élevé sur papier, est une aubaine considérant l’ensemble des qualités de la Volkswagen.
  • Mercedes-Benz Classe C
    Mercedes-Benz Classe C
    EcoloAuto.com 
    Quelques heures au volant de la nouvelle Classe C de Mercedes-Benz suffisent pour comprendre pourquoi ce véhicule se retrouve sur la grande majorité des palmarès de véhicules de l’année ou top 10 de l’industrie. Dans son segment, impossible de trouver un véhicule aussi équilibré entre performances et confort, et la version Coupe introduite un peu plus tard en 2015 est tout aussi réussie. Et si vous voulez vraiment devenir fou, il y a les diaboliques C 63 AMG S, des modèles tout simplement hallucinants.
  • Hyundai Tucson
    Hyundai Tucson
    EcoloAuto.com 
    L’ancien Tucson, bien qu’il ait connu un certain succès, cherchait un peu son identité. Plus petit que la majorité des VUS de même segment, il manquait de polyvalence face à ses rivaux. Le nouveau est beaucoup mieux réussi à tous les points de vue, et est désormais un compétiteur féroce dans le créneau le plus populaire au Canada. Ce serait mon choix si j’étais à la recherche d’un utilitaire compact.
  • Porsche Macan
    Porsche Macan
    EcoloAuto.com 
    Il y a eu quelques controverses entourant le Macan, notamment au niveau de ses freins. Ultimement, il s’agit d’un authentique produit Porsche dans un format un tantinet plus accessible (tout étant relatif). Comme tous les produits de la marque, le cœur expliquera la décision d’achat plus que la raison, surtout si on compare les prix avec d’autres modèles de même catégorie à équipement égal. Cela dit, il offre cette touche d’exclusivité si importante pour plusieurs consommateurs, et s’avère dans l’ensemble un excellent choix.