NOUVELLES
20/01/2016 06:17 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Deezer amasse 100M d'euros pour sa croissance après abandon d'un projet de PAPE

LOS ANGELES — Le service d'écoute de musique en ligne Deezer a amassé 100 millions d'euros auprès de ses deux plus grands actionnaires pour financer sa croissance, après avoir abandonné le projet un premier appel public à l’épargne (PAPE). 

Les fonds provenant d'Access Industries et du géant français des télécommunications Orange aideront à couvrir les frais liés à la mise en marché de Deezer dans des marchés européens en croissance, a expliqué le président et chef de la direction, Hans-Holger Albrecht.

Deezer, une société basée en France, compte sur des partenariats avec des fournisseurs de téléphonie sans fil aux États-Unis et dans des marchés en émergence pour contribuer à sa croissance.

Les récents investissements signalent l'avenir prometteur des services d'écoute de musique en ligne, alors que les ventes de disques et même les téléchargements sont en déclin. Access Industries possède aussi le groupe Warner Music, acheté en 2011 pour 3,3 milliards $ US. En plus de Warner, deux autres importantes étiquettes de disque font partie des supporters de Deezer, soit Universal et Sony. Tous trois détiennent les droits pour prendre une participation minoritaire dans la compagnie, selon des documents PAPE déposés l'automne dernier.

À ce moment-là, souhaitant faire une entrée en bourse, Deezer disait avoir 6,3 millions d'abonnés, mais seulement 3,8 millions qui généraient des revenus, et près de 800 000 d'entre eux n'avaient pas utilisé le service dans le dernier mois.

C'est peu, en comparaison avec les 20 millions d'abonnés à Spotify ou les 6,5 millions d'abonnés payants d'Apple Music. Deezer n'en demeure pas moins l'un des plus importants service de musique en ligne au monde.

En entrevue, M. Albrecht a affirmé que Deezer ne voulait pas que des clients paient pour le service sans en bénéficier. Deezer a obtenu ces clients grâce à un partenariat avec Orange. Une partie des efforts de marketing sera donc vouée à faire en sorte que les gens veuillent payer pour Deezer, en plus de leur facture de cellulaire, a-t-il expliqué.