NOUVELLES
20/01/2016 04:39 EST | Actualisé 20/01/2017 00:12 EST

Attentat-suicide à la voiture piégée près de l'ambassade russe à Kaboul (Intérieur)

Un attentat-suicide à la voiture piégée s'est produit mercredi près de l'ambassade russe à Kaboul, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur, selon lequel la déflagration a fait "plusieurs victimes".

Ce nouvel attentat, qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, intervient deux jours après une nouvelle rencontre quadripartite réunissant des représentants chinois, américains, pakistanais et afghans à Kaboul pour tenter de relancer le processus de paix entre le gouvernement afghan et les rebelles talibans.

"L'attaque a eu lieu près de l'ambassade de Russie", a déclaré à l'AFP Najib Danish, un porte-parole du ministère de l'Intérieur. "Il y a des victimes", a-t-il ajouté sans plus de précisions. M. Danish a dit ignorer quelle était la cible de l'attentat.

La mission diplomatique russe se trouve sur la route de Dar ul-Aman, une immense artère qui relie le centre de Kaboul à l'ancien palais royal aujourd'hui en ruines, dans l'ouest de la capitale.

L'explosion a été entendue à plusieurs kilomètres à la ronde et a projeté un long panache de fumée dans le ciel.

Les talibans ont fréquemment recours aux attentats-suicide à la voiture piégée et visent en majorité les soldats étrangers de l'Otan et les symboles du pouvoir afghan.

Les insurgés, engagés dans un conflit lancé à la chute de leur régime en 2001, n'étaient pas présents à la réunion de lundi visant à relancer le processus de paix et on ignore quelles factions du mouvement comptent y participer.

En dépit d'une guerre des chefs pour succéder au mollah Omar, leur chef historique dont la mort a été annoncée l'été dernier, les talibans ont multiplié les attentats et les offensives militaires ces derniers mois.

us-gde/ahe/cel