NOUVELLES
19/01/2016 11:41 EST | Actualisé 19/01/2017 05:12 EST

Une première entente de principe est conclue dans l'industrie de la forêt

Bloomberg via Getty Images
Trees stand in a forest in this aerial view outside of a Century Iron Mines Corp. mapping and prospecting site near Schefferville, Quebec, Canada, on Tuesday, Aug. 6, 2013. Century Iron Mines Corp. announces filing of the company's first fiscal quarter financial results. Photographer: Brent Lewin/Bloomberg via Getty Images

MONTRÉAL — Une première entente de principe a été conclue pour le renouvellement de la convention collective entre Produits forestiers Résolu et le syndicat Unifor.

Le syndicat espère ensuite étendre ce « contrat modèle » à l'ensemble du secteur forestier au Québec.

Cette entente de principe touche les syndicats de la région du Saguenay—Lac Saint-Jean. Elle devrait ensuite être appliquée aux syndicats concernés en Abitibi et sur la Côte-Nord, a expliqué au cours d'une entrevue mardi Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat Unifor, affilié à la FTQ.

Unifor souhaite ensuite étendre les dispositions de l'entente à d'autres entreprises forestières, notamment Rémabec et Tembec. Produits forestiers Résolu est la plus grande entreprise du secteur forestier au Québec.

Des assemblées syndicales sont prévues jeudi à Saint-Thomas et Girardville, vendredi à Mistassini, Saint-Félicien et Péribonka, de même que samedi à Saint-Félicien et La Doré. Les résultats globaux seront connus samedi.

M. Gagné souligne que la situation de l'industrie forestière s'améliore, avec le dollar canadien à 70 cents et la reprise de l'économie américaine.