NOUVELLES
19/01/2016 09:55 EST | Actualisé 19/01/2017 05:12 EST

Migrations : Situation « désespérée » pour les enfants à la merci du froid

L'organisation pour la protection des enfants, Save the children, ainsi que l'Unicef ont mis en garde mardi contre les risques que le froid fait encourir aux enfants des réfugiés qui transitent par les Balkans.

"La situation est absolument désespérée", a déclaré à l'AFP Valentina Bollenback, porte-parole de Save the children, jointe par téléphone à la frontière entre la Serbie et la Macédoine, une région actuellement couverte par la neige.

"Il existe un risque accru d'hypothermie, de pneumonie et d'autres maladies", a-t-elle averti, racontant avoir vu des enfants tremblant et aux lèvres bleuies par le froid.

Parvenus à la frontière avec la Serbie après avoir traversé la Macédoine, les réfugiés, qui fuient les conflits au Moyen-Orient avec pour objectif de rejoindre l'Europe occidentale, sont toujours obligés de franchir à pied, à travers une neige profonde ces derniers jours, les quelque 2 km jusqu'au premier point d'accueil serbe à Miratovac.

Mme Bollenback a précisé que les autorités serbes avaient "intensifié" leurs efforts face au froid, mais insisté sur le fait qu'il fallait répondre au problème d'une manière "digne de l'être humain".

L'Unicef a, de son côté, constaté que les enfants des réfugiés arrivaient "physiquement exténués, effrayés et souvent en besoin d'assistance médicale".

"Les températures enregistrées récemment en dessous de zéro degré menacent la santé des enfants qui ne disposent ni de vêtements, ni de nourriture adéquates", a indiqué l'Unicef dans un communiqué.

"L'absence de chauffage dans certains centres d'accueil, mais aussi dans certains moyens de transport ne fait qu'aggraver la situation", ajoute le communiqué.

Plus d'un million de migrants et de réfugiés, dont près de la moitié des Syriens, sont arrivés en Europe en 2015, selon des chiffres du Haut commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR).

En dépit des conditions atmosphériques difficiles, des milliers d'entre eux continuent d'affluer vers l'Europe.

Près de 7.000 réfugiés sont entrés en Serbie depuis vendredi dernier, puis ont poursuivi leur route via la Croatie vers l'Europe occidentale, a indiqué à l'AFP Mirjana Milenkovski, un des porte-parole du HCR.

"La situation est sous contrôle, les conteneurs et tentes mis en place pour accueillir les réfugiés sont chauffées, nous n'avons eu au centre d'accueil de Presevo (sud) aucun cas de particulier de santé lié au froid", a-t-elle affirmé.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Sourires de migrants Voyez les images