DIVERTISSEMENT
19/01/2016 08:09 EST | Actualisé 19/01/2016 08:14 EST

Cotes d'écoute : «La Voix» démarre en trombe, Séraphin surprend, Brathwaite rigole

La Voix via Facebook

Soyons francs : on anticipait beaucoup plus, la semaine dernière, au lendemain de la première des Pays d’en haut, qu’un chiffre d’écoute préliminaire de 1 416 000 téléspectateurs.

Avec tout l’encre que ce projet de relecture de l’œuvre de Claude-Henri Grignon a fait couler, après la controverse entourant la nécessité, ou pas, de faire revivre l’épopée de Séraphin à Radio-Canada, au terme de l’intense matraquage publicitaire de la chaîne publique, non seulement dans le temps des Fêtes, mais toute l’année dernière, on croyait que ce premier épisode attirerait - au moins! – deux millions de curieux.

Certes, le résultat fut très bon, et Les pays d’en haut n’ont fait qu’une bouchée des Jeunes loups de TVA, qui ont dû se contenter d’un bassin de 661 000 adeptes, mais on croyait qu’il serait plus éclatant. Après tout, les détenues de Lietteville scotchaient, le lendemain, 1 704 000 habitués à leur petit écran et, le surlendemain, le retour des Beaux malaises en rassemblait 1 579 000, à TVA. Séraphin et Donalda auraient sûrement mérité un auditoire semblable a ceux de Marie Lamontagne et de Martin Matte, non? Signe concret que la télévision traditionnelle est bel et bien en perte de vitesse? Ou alors l’engouement autour des Pays d’en haut est peut-être moins vif qu’on ne le croyait?

N’empêche, l’équipe de production a quand même de quoi se réjouir. Hier, Les pays d’en haut ont perdu quelques plumes, mais rien d’alarmant. Une moyenne de 1 331 000 nostalgiques et nouveaux adeptes était au rendez-vous, tandis qu’à l’antenne rivale, Les jeunes loups ont continué d’en baver en rejoignant 641 000 personnes. TVA s’en laisse rarement imposer lorsqu’une de ses émissions se fait damer le pion. Un changement de case-horaire flotte-t-il dans l’air pour les journalistes de la salle de rédaction du journal Le matin?

Gros départs pour Salvail et Brathwaite

On a hâte de voir si le passage de Mariloup Wolfe et Mélissa Désormeaux-Poulin à Tout le monde en parle, dimanche, se répercutera sur les cotes d’écoute de Ruptures, qui a connu un départ lent mercredi dernier, avec 739 000 intéressés. Espérons que l’impact sera positif, parce que la fiction signée Isabelle Pelletier et Daniel Thibault, réalisée par Mariloup, est de très grande qualité et a le potentiel de retenir de nombreux amateurs de sagas bien ficelées. Tou.tv fera-t-elle son œuvre dans le cas de Ruptures comme elle l’a fait pour Série noire?

Du côté de Piment fort, à TVA, Normand Brathwaite continue de rigoler dans ses chapeaux : depuis lundi dernier, son happening humoristique n’est pas descendu sous la barre du 1 000 000 de téléspectateurs, sa donnée la plus faible, récoltée jeudi le 14 janvier, jour du décès de René Angélil. Hier, 1 281 000 étaient au poste pour s’amuser avec Michel Barrette, Tammy Verge et Pierre Hébert, le trio invité de la semaine. Comme quoi le public est encore preneur de gags irrévérencieux, surtout dans une formule éprouvée.

À V, on imagine que la reprise des activités d’Éric Salvail était très attendue, et pour cause : le délire monumental et ô combien hilarant de l’animateur et de son camarade de «brosse», Stéphane Rousseau, aux Recettes pompettes, hier, a déridé 615 000 âmes hilares. Juste avant, nos deux antihéros de Ces gars-là étaient accueillis dans 379 000 foyers. Plus tard, à En mode Salvail, Éric Salvail a aussi bien fait, devant 380 000 couche-tard.

Enfin, pas d’inquiétude à y avoir pour La Voix, qui s’est maintenue au sommet avec le démarrage en trombe de sa quatrième édition, dimanche. Vous étiez 2 518 000 à admirer et entendre les prouesses vocales de Markos, Anna-Kim, Béatrice, Noémie, Genesis, Travis et les autres, et les commentaires des coachs Marc Dupré, Ariane Moffatt, Éric Lapointe et Pierre Lapointe. Au moment le plus fort de cette première ronde d’auditions à l’aveugle, une pointe de 3 087 600 fidèles a été enregistrée. Et il est resté une large part du gâteau à Tout le monde en parle qui, malgré l’intense compétition de TVA, est parvenu à aller chercher 1 033 000 irréductibles. Les perdants de la soirée ont été les joueurs du Canadien qui, à RDS, se sont démenés devant 395 000 partisans de salon. Décidément, c’est bien vrai que rien ne va plus pour les hommes de Michel Therrien…

VOIR AUSSI:

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quoi regarder à la télévision québécoise en 2016? Voyez les images