NOUVELLES
18/01/2016 08:03 EST | Actualisé 18/01/2017 00:12 EST

Turquie: le thé était trop cher, il ouvre le feu, blessant une personne

La police turque s'est lancée lundi à la recherche d'un homme qui a blessé une personne en ouvrant le feu sur la devanture d'un débit de thé, outré qu'un serveur ait osé lui demander de payer le double du tarif habituel, a rapporté le quotidien Sabah.

Une altercation a éclaté entre le client et le propriétaire de l'établissement lorsque ce dernier lui a présenté une note de 2 livres turques (environ 60 centimes d'euros) pour un verre de thé, généralement facturé moitié moins.

Très en colère, le client a été éloigné de l'établissement par ses amis mais y est revenu quelques minutes plus tard en ouvrant le feu à quatre reprises depuis son véhicule.

Une personne âgée qui sirotait son thé a été blessée par la fusillade, selon Sabah, qui a ajouté que son auteur était toujours en fuite lundi en fin de journée.

Le fameux thé noir turc, servi dans des petits verres en forme de tulipe, est la boisson chaude la plus populaire de Turquie. Chacun de ses habitants en boit en moyenne environ un millier de verres par an.

dg-pa/ib