NOUVELLES
18/01/2016 08:17 EST | Actualisé 18/01/2017 00:12 EST

Retour aux Etats-Unis d'un étudiant américain détenu en Iran (presse)

Un étudiant américain libéré par l'Iran après avoir passé une quarantaine de jours en prison a retrouvé les siens dans le Massachusetts (nord-est des Etats-Unis), a rapporté lundi le quotidien The Boston Globe.

Matthew Trevithick a été libéré samedi, en même temps que quatre Irano-Américains, mais a quitté l'Iran immédiatement à bord d'un vol commercial au départ de Téhéran, a indiqué le journal, précisant qu'il s'était posé dimanche à l'aéroport Logan de Boston.

Sa détention en Iran n'a été connue publiquement qu'au moment de l'annonce samedi de sa libération. Sa famille avait prévenu le département d'Etat lorsqu'elle n'avait plus eu de ses nouvelles début décembre.

M. Trevithick, âgé de 30 ans, étudiait le farsi dans un institut de Téhéran lié à l'Université de Téhéran lorsqu'il a été arrêté début décembre par les autorités locales, selon la chaîne CBS.

Il avait pu téléphoner sous surveillance à sa famille une vingtaine de jours après son arrestation, avait expliqué sa mère Amelia Newcomb au Boston Globe. La seconde fois a été après sa libération.

Quatre Irano-Américains ont également été libérés samedi dans le cadre d'un processus distinct. Trois d'entre eux --dont le correspondant du Washington Post Jason Rezaian-- ont quitté dimanche l'Iran pour la Suisse, puis immédiatement transférés en Allemagne pour des examens médicaux dans un hôpital militaire américain.

Le quatrième a choisi de rester en Iran.

Ces quatre Irano-Américains ont été libérés en contrepartie de la remise en liberté de sept Iraniens détenus aux Etats-Unis, un dénouement qui a coïncidé avec la mise en oeuvre de l'accord sur le programme nucléaire de Téhéran conclu en juillet 2015.

jm/pst/elm/js