NOUVELLES
18/01/2016 11:53 EST | Actualisé 18/01/2017 00:12 EST

Pérennité du français: le Québec et le Manitoba renouvellent une entente

WINNIPEG — Le Québec et le Manitoba ont renouvelé, lundi, un accord de coopération visant à assurer l'épanouissement de la francophonie au pays.

En vertu de la nouvelle entente, les deux provinces se sont engagées à investir plus de 50 000 $ chacune par an au cours des cinq prochaines années dans des projets favorisant le développement des communautés francophones, entre autres dans les domaines de l'économie, de l'éducation, de la culture et de l'immigration.

Le premier ministre québécois, Philippe Couillard, et son homologue manitobain, Greg Selinger, ont également signé une déclaration reconnaissant le rôle essentiel joué par les francophones dans la fondation et la construction du Canada.

Les deux provinces ont aussi promis de faire des gestes concrets pour maintenir le poids démographique des francophones au pays, notamment en encourageant l'immigration francophone et en assurant l'accès à des services en français.

Le Québec avait déjà ratifié une déclaration similaire avec l'Ontario en novembre 2014.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne a précisé que le gouvernement Couillard espérait que ces deux déclarations étaient «les premières d'une longue série».