NOUVELLES
18/01/2016 08:57 EST | Actualisé 18/01/2017 05:12 EST

La Corée du Nord envoie un million de feuillets de propagande vers le Sud

ASSOCIATED PRESS
In this Oct. 10, 2015, file photo, North Korean leader Kim Jong Un gestures as he watches a military parade in Pyongyang, North Korea. North Korea said on Wednesday, Jan. 6, 2016, it has conducted a hydrogen bomb test. (AP Photo/Wong Maye-E, File)

La Corée du Nord a envoyé au moins un million de feuillets de propagande vers le Sud, ont estimé lundi des dirigeants sud-coréens, au moment où les deux pays sont impliqués dans une querelle digne des plus beaux jours de la guerre froide.

Le conflit a débuté le 6 janvier, quand Pyongyang a annoncé avoir testé avec succès une bombe à hydrogène miniaturisée. Cette allégation a été accueillie avec scepticisme par la communauté internationale.

La Corée du Sud a rapidement répliqué en réactivant les haut-parleurs qui diffusent des messages de propagande en direction du Nord.

La Corée du Nord a réagi en reprenant sa propre diffusion de messages de propagande et en envoyant au moins un million de ballons déposer des feuillets de propagande sur le territoire de la Corée du Sud.

Certains de ces ballons ont rejoint la capitale, Séoul. Ils montrent la présidente sud-coréenne Park Geun-hye en bikini, la tête plongée dans un seau hygiénique. Les feuillets la qualifient de «détritus humain».

De tels ballons de propagande sont rares en provenance du Nord, mais ce n'est pas la première fois que Pyongyang diffuse des messages sexistes ou dérogatoires à l'intention de le présidente Park. Le Nord l'a déjà traitée de «prostituée».