NOUVELLES
18/01/2016 12:54 EST | Actualisé 18/01/2017 00:12 EST

L'écrivain français Michel Tournier rend l'âme à l'âge de 91 ans

MONTRÉAL — L'écrivain français Michel Tournier, qui a remporté le prix Goncourt pour son roman «Le Roi des Aulnes» en 1970, est décédé lundi à l'âge de 91 ans, ont rapporté plusieurs médias français.

Selon «Le Monde», l'auteur s'est éteint chez lui, à Choisel, entouré de ses proches.

Considéré comme l'une des figures littéraires françaises les plus importantes de la seconde moitié du XXe siècle, M. Tournier a écrit neuf romans pour adultes et enfants, quelques recueils de contes et de nouvelles ainsi près d'une vingtaine d'essais.

Né en 1924, Michel Tournier a étudié la philosophie en Allemagne et travaillé pour la radio et la télévision françaises avant de devenir lecteur et traducteur de livres allemands pour la maison d'édition Plon.

C'est en 1967 qu'il fait le saut en littérature avec la publication de son premier roman, «Vendredi ou les limbes du Pacifique», une relecture de l'histoire de Robinson Crusoé qui reçoit le Grand Prix du roman de l'Académie française. 

La version jeunesse de l'oeuvre, intitulée «Vendredi ou la vie sauvage», est maintenant un classique des salles de classe françaises qui a été vendus à plusieurs millions d'exemplaires depuis sa parution.

«Le Roi des Aulnes», paru en 1971, lui vaudra le prix Goncourt en 1970. Il deviendra membre du jury de cette célèbre récompense littéraire deux ans plus tard.

Passionné de photographie, M. Tournier est aussi l'un des cofondateurs des Rencontres d'Arles, un festival international consacré à cet art.