NOUVELLES
18/01/2016 04:03 EST | Actualisé 18/01/2017 00:12 EST

Arabie: arrestation d'un suspect impliqué dans des violences dans l'est

Les autorités saoudiennes ont annoncé lundi l'arrestation d'un suspect impliqué dans une tentative d'incendie lors des violences qui ont suivi l'exécution d'un dissident chiite dans l'est du royaume.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a indiqué que le suspect "a tenté de mettre le feu le 9 janvier à un bâtiment public en utilisant des cocktails Molotov".

D'autres personnes sont impliquées dans cette attaque, a ajouté le ministère sans indiquer si elles étaient recherchées.

Le suspect arrêté a "avoué", selon la même source, avoir aussi tiré sur des policiers et avoir mis le feu à un bus le 5 janvier.

La police saoudienne avait fait état de l'incendie d'un bus le 5 janvier à Qatif dans l'est de l'Arabie où se concentre la minorité chiite.

Après l'exécution du dignitaire chiite Nimr al-Nimr, la localité d'Awamiya, proche de Qatif, avait connu une semaine de protestations violentes.

Nimr al-Nimr avait été le meneur des protestations qui ont secoué l'est de l'Arabie saoudite en 2011 où les chiites disent être discriminés dans un pays à majorité sunnite.

Le dissident avait été exécuté en même temps que 46 personnes, dont une quarantaine condamnées pour liens avec Al-Qaïda et toutes accusées de "terrorisme".

Son exécution a provoqué de nombreuses protestations de chiites à travers le monde. Après des attaques contre ses représentations diplomatiques en Iran, Ryad a rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran.

it/mh/nbz