NOUVELLES
17/01/2016 09:40 EST | Actualisé 17/01/2016 09:41 EST

Une nouvelle menace mondiale nommée Zika

À peine est-on sorti, ou presque, de la crise Ebola en Afrique de l'Ouest qu'un autre agent infectieux commence à faire parler de lui : le virus Zika.

Un texte de Yanick Villedieu, animateur de l'émission Les Années lumière

Malgré son joli nom (qui lui vient de la forêt de l'Ouganda où il a été découvert en 1947), ce virus représente, selon le journal médical britannique The Lancet, « une nouvelle menace mondiale à la santé ».

Encore relativement mal connu, capable de se propager dans de nombreuses parties du monde, transmis par des moustiques, le Zika est un autre agent infectieux « émergent ». C'est pourquoi il inquiète de plus en plus les autorités de santé publique - notamment la section de l'Organisation mondiale de la santé responsdable des Amériques - l'Organisation panaméricaine de la santé, basée à Washington.

Le Dr Sylvain Aldighieri, responsable de l'Unité sur le règlement sanitaire international, brosse un portrait de la situation dans les Amériques.

« Depuis mai-juin 2015, des épidémies de grande ampleur ont été détectées dans le nord-est du Brésil. »

— Dr Sylvain Aldighieri

À quoi ressemblent le virus Zika et les infections qu'il cause chez l'humain?

La Dre Dominique Rousset, responsable du Laboratoire de virologie à l'Institut Pasteur de la Guyane, à Cayenne, en Guyane française, explique les modes de transmission du virus et ses effets.

« Dans la très grande majorité des cas, on considère que l'infection peut être asymptomatique. »

— Dre Dominique Rousset

Le Zika est un arbovirus de la même famille que le virus de la dengue et se transmet par le même vecteur, le moustique Aedes aegypti.

Donc, des infections généralement bénignes. Sauf qu'on a observé que le Zika peut aussi avoir des conséquences plus graves sur la santé.

C'est ce qu'on voit actuellement au Brésil, où l'on a recensé entre 440 000 à 1 300 000 de cas de Zika. Et où l'on a signalé des cas de microcéphalie (crâne et cerveau plus petit) chez des bébés nés de femmes qui avaient été infectées lorsqu'elles étaient enceintes. Cette relation de cause à effet n'a pas encore été absolument établie, mais elle semble s'avérer de jour en jour

Il n'existe pas de médicament contre le Zika. Pas de vaccin non plus. La santé publique est sur ses gardes et ne peut, pour l'instant, que renforcer les recommandations de lutte et de protection contre les moustiques qui propagent le virus.

Et rappeler que oui, le Zika est bel et bien une nouvelle menace à la santé du monde. En effet, depuis son apparition au Brésil, le virus s'est propagé à 10 pays de la zone tropicale du continent américain ainsi que des Caraïbes.

Voir aussi:

Galerie photoLa structure incroyable des virus Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter