POLITIQUE
16/01/2016 05:53 EST | Actualisé 16/01/2016 05:53 EST

Ottawa entend accélérer le financement de projets d'infrastructure

bright orange colored signs...
Shutterstock
bright orange colored signs...

Le gouvernement Trudeau veut accélérer le financement de projets d'infrastructure pour stimuler la croissance économique grâce à des fonds inutilisés par le gouvernement conservateur avant le déclenchement de l'élection fédérale.

Un texte de Mylène Crête

« Il y a des fonds encore existants, à peu près 10 milliards de dollars, qui peuvent être approuvés assez rapidement », indique le secrétaire parlementaire du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Pablo Rodriguez, dans une entrevue aux Coulisses du pouvoir.

Cet argent provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada créé par le gouvernement de Stephen Harper en 2013. Ce fonds prévoyait 14 milliards de dollars pour les infrastructures municipales, mais au 3 juillet 2015 seulement une petite partie de cet argent avait été utilisée pour financer une centaine de projets.

D'autres projets qui figurent sur la liste prioritaire des provinces ont déjà été approuvés ou sont sur le point de l'être. Ils pourraient donc être commencés rapidement. Une façon pour le gouvernement Trudeau de commencer à stimuler la croissance économique au pays plombée par la chute du prix du baril de pétrole.

« Nous travaillons en partenariat avec les provinces pour accélérer les discussions et faire en sorte que ces projets-là aillent en chantier le plus rapidement possible. »

— Pablo Rodriguez, secrétaire parlementaire du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités

60 milliards en dix ans

L'argent inutilisé du Nouveau Fonds Chantiers Canada ne fait pas partie des investissements massifs dans les infrastructures promis par Justin Trudeau en campagne électorale. Celui-ci avait promis de faire passer de 65 à 125 milliards de dollars en dix ans l'argent qui y est alloué par le gouvernement fédéral dans l'espoir de générer de la croissance économique. En contrepartie, les libéraux prévoyaient trois ans de déficit pour financer leurs promesses.

Ce plan d'investissement en infrastructure doit être lancé par le gouvernement Trudeau durant l'année financière 2016-2017. Selon le cadre financier des libéraux, 5 milliards de dollars seraient alloués annuellement durant les deux premières années pour financer des projets liés au transport en commun, aux logements sociaux et à la réduction des gaz à effet de serre.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter