NOUVELLES
13/01/2016 10:40 EST | Actualisé 13/01/2016 10:41 EST

Pédophilie au Vietnam: Un Montréalais est condamné à quatre ans d'emprisonnement

Chris Ryan via Getty Images
Handcuffed man standing in courtroom

HANOI, Vietnam - Un Canadien qui a résidé deux fois à Montréal a été condamné mercredi au Vietnam à quatre ans d'emprisonnement pour avoir commis des crimes sexuels sur quatre adolescents sans-abri.

Sous le couvert de l'anonymat, un représentant du tribunal de Hanoi qui a prononcé la sentence a rapporté que Vadim Scott Benderman, âgé de 45 ans, avait été arrêté en juin, après avoir été pris sur le fait en train d'agresser un garçon dans la maison qu'il louait.

Il serait entré au Vietnam en juin 2014 grâce à un visa de touriste qui lui avait été accordé. Il aurait ensuite enseigné l'anglais dans une école de langues de Hanoi, et joué de la musique dans un bar du vieux quartier de la ville.

Selon la même source, Benderman a admis lors de son procès, qui n'a duré que quelques heures, qu'il avait emmené les garçons, âgés de 14 à 16 ans, à sa résidence avant de leur verser des sommes de 10 $ ou 15 $ en échange de faveurs sexuelles.

Il les aurait attirés à son domicile en leur donnant aussi de la nourriture et en leur permettant d'utiliser sa tablette électronique.

Il a admis avoir agressé chaque garçon d'une à trois fois pendant quelques mois entre janvier et son arrestation en juin dernier.

« Le crime de l'accusé est très grave pour la société, dit le verdict, toujours selon le représentant du tribunal. Il a porté atteinte au développement normal des garçons. »

Les crimes de pédophilie entraînent normalement des peines plus sévères au Vietnam, mais dans le cas de M. Benderman, le tribunal s'est montré plus clément en raison de ses confessions qualifiées de sincères.

Au sortir de prison, il sera expulsé du Vietnam.

Selon certaines sources, Vadim Scott Benderman est né en Ukraine et a déménagé à Montréal alors qu'il avait 8 ans. Il a ensuite vécu aux États-Unis avant de revenir s'installer à Montréal pour plus tard aller vivre en Corée du Sud où il a passé 10 ans.

Le ministère des Affaires étrangères du Canada confirme avoir été informé qu'un Canadien faisait l'objet d'un procès au Vietnam, mais refuse d'en dire davantage pour des raisons de confidentialité.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Des images icôniques de la guerre du Vietnam Voyez les images