NOUVELLES
12/01/2016 10:41 EST | Actualisé 12/01/2017 00:12 EST

Un camion transportant des barils de concentré d’uranium fait un tonneau

SWIFT CURRENT, Sask. — Un camion transportant des barils de concentré de minerai d’uranium a fait un tonneau, lundi, en Saskatchewan, mais la Commission canadienne de sûreté nucléaire se fait rassurante.

Le camion à plate-forme transportait 63 barils de concentré de minerai d’uranium lorsqu'il a fait un tonneau sur une route du sud-ouest de la Saskatchewan, à une dizaine de kilomètres au nord de Swift Current.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire et la société Cameco, qui avait importé l'uranium, soutiennent qu'il n'y a aucun risque pour la population ou l'environnement.

L'uranium, importé d'Australie, était destiné à la raffinerie de Cameco à Blind River, en Ontario.

Un porte-parole de Cameco, Rob Gereghty, ne pouvait indiquer, mardi, si du concentré de minerai s'était échappé des barils lors de l'accident. Il a soutenu que le condensé d'uranium a la consistance d'un sable dense, qui serait donc facile à récupérer en cas de déversement.

Par contre, le condensé de minerai comporte des risques s'il est inhalé, mais il faudrait alors se trouver très près de la fuite, a-t-il dit.

La Gendarmerie royale du Canada a prévenu les résidants de la région dans un rayon de 1,6 kilomètre mais n'a pas jugé nécessaire d'ordonner une évacuation, car aucune résidence ne se trouve sur la trajectoire du vent soufflant depuis l'accident.