NOUVELLES
12/01/2016 04:14 EST | Actualisé 12/01/2017 00:12 EST

Services supralocaux à Shawinigan : une première rencontre pour les maires concernés

Une première rencontre officielle impliquant les neuf maires des municipalités limitrophes à Shawinigan aura lieu en début d'après-midi mardi à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, pour faire le point dans le dossier de la hausse des tarifs d'activités pour les non-résidents.

« Je pensais que c'était le temps qu'on se rencontre pour faire au moins le point sur cette situation-là », dit le maire de Saint-Mathieu-du-Parc, Claude McManus, qui a convoqué ses homologues.

Le but de la rencontre est de voir les orientations de chaque municipalité. 

Une facture trop salée selon le maire de Saint-Mathieu-du-Parc

La facture demandée à Saint-Mathieu-du-Parc est de 26 000 $, selon le maire qui précise que 37 personnes de sa municipalité utilisent les infrastructures de Shawinigan. De ce nombre, 13 résidents utilisent les installations pour le soccer. 

« On allait à Shawinigan parce que l'association de Shawinigan nous avait demandé d'aller avec elle pour compléter ses équipes », affirme le maire Claude McManus, qui soutient avoir toutes les installations nécessaires pour la pratique de soccer. 

Shawinigan a chiffré le coût annuel d'utilisation des services supralocaux à plus de 500 000 $. La facture va de quelques milliers de dollars pour certaines villes à plus de 200 000 $ pour Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

La Commission municipale du Québec, invitée à agir comme tiers dans le dossier, n'a pas encore fixé de date de convocation pour le processus de médiation initié par la Ville de Shawinigan.

D'après les informations de Barbara Leroux.