NOUVELLES
12/01/2016 10:17 EST | Actualisé 12/01/2017 00:12 EST

Les Haïtiens commémorent le séisme meurtrier du 12 janvier 2010

PORT-AU-PRINCE, Haïti — Des Haïtiens se sont rassemblés un peu partout à travers le pays pour prier, mardi, afin de marquer le sixième anniversaire du tremblement de terre dévastateur et se souvenir des gens qui ont perdu la vie dans la catastrophe.

Joseph Philistin s'est rendu avec ses deux fils dans une église catholique qui a figuré parmi les milliers d'édifices réduits en ruines le 12 janvier 2010, lorsqu'un séisme de magnitude 7 a ravagé une grande partie de Port-au-Prince et des secteurs environnants.

M. Philistin a perdu cinq membres de sa famille, tués dans l'effondrement de leur maison en béton. Alors qu'il se joignait au service de commémoration, mardi, M. Philistin a affirmé que «les souvenirs de cette journée ne pourront jamais être effacés».

Le président Michel Martelly a déposé un bouquet de fleurs blanches devant un important cimetière collectif, transformé en mémorial officiel pour les gens ayant perdu la vie dans le séisme.

Le gouvernement a affirmé que plus de 300 000 personnes étaient mortes dans la catastrophe, mais le bilan exact demeure inconnu.