NOUVELLES
12/01/2016 11:42 EST | Actualisé 12/01/2017 00:12 EST

Grèce: il faut parvenir à un allègement de la dette (responsable américain)

Le secrétaire américain au Trésor Jack Lew, qui s'est entretenu mardi au téléphone avec le ministre des Finances grec, Euclide Tsakalotos, a de nouveau invité les créanciers internationaux à alléger le fardeau de la dette grecque, selon un porte-parole du Trésor.

Saluant l'adoption des réformes en cours, M. Lew a réitéré "l'importance pour la communauté internationale de tenir ses engagements de placer la dette grecque sur une trajectoire viable grâce à un allègement, à condition que la Grèce continue à entreprendre des réformes", a-t-on indiqué de même source.

M. Tsakalotos a entamé vendredi une tournée de six jours en Europe pour évoquer avec ses pairs la nécessité d'entamer des discussions sur cet allègement de la dette d'Athènes.

La Grèce a accepté en juillet un troisième plan d'aide internationale en cinq ans, d'un montant de 86 milliards d'euros, et a en contrepartie accepté de lancer de nombreuses réformes économiques et sociales.

Les représentants des créanciers -- Banque centrale européenne, Commission européenne, Mécanisme européen de stabilité, Fonds monétaire international -- reviendront à Athènes à partir du 18 janvier pour mener une première évaluation des progrès accomplis en six mois.

Un succès de cette évaluation pourrait mener à l'ouverture de discussions sur les possibilités d'alléger l'énorme fardeau de la dette grecque, qui représente près de 200% du PIB actuellement.

vmt/jld/faa