NOUVELLES
12/01/2016 13:34 EST | Actualisé 12/01/2017 00:12 EST

Fifa/corruption: l'ancien président de la Fédération guatémaltèque arrêté

L'ancien président de la Fédération guatémaltèque de football (Fedefut), Brayan Jimenez, impliqué dans le scandale de corruption de la Fifa et dont les Etats-Unis demandent l'extradition, a été arrêté mardi, a annoncé le directeur de la police.

Bryan Jimenez a été capturé dans un appartement de la périphérie sud de la capitale, Guatemala City, a déclaré à la presse le directeur de la police nationale, Nery Ramos.

Brayan Jimenez, qui se cachait depuis le 3 décembre lorsque la justice américaine avait réclamé son extradition, "n'était pas en bonne condition physique", a précisé Nery Ramos.

Jimenez ainsi que 15 autres dirigeants latino-américains, est impliqué dans le cadre de l'enquête pour corruption au sein de la Fifa et blanchiment d'argent.

Hector Trujillo, secrétaire général de la Fédération guatémaltèque, arrêté en Floride au cours d'une croisière, et également mis en cause avec Jimenez, a été libéré jeudi 7 janvier sous caution.

La justice guatémaltèque après avoir notifié à Brayan Jimenez les motifs de sa détention, devra décider si elle l'extrade ou non aux Etats-Unis, où il est soupçonné de blanchiment d'argent.

Depuis la mise en accusation de Jimenez, son poste a été occupé par intérim par Milton Mendoza, qui a démissionné le 18 décembre.

Cette démission est liée à la mise en place par la Fifa de comités de régularisation pour les Fédérations du Honduras et du Guatemala, des dirigeants de ces deux fédérations étant impliqués dans l'enquête sur la corruption.

Le 5 janvier, l'ancienne ministre de l'intérieur du Guatemala, Adela de Torrebiarte, a été désignée avec quatre autres membres, comme responsable de la "Commission de normalisation" par la Fedefut.

Selon la Fifa, cette commission se chargera de l'administration et de l'organisation des prochaines élections à la tête de la Fedefut, dont la date reste à définir.

ec/on/cl/dmk/tba