NOUVELLES
09/01/2016 10:00 EST | Actualisé 09/01/2016 10:04 EST

Le Canadien incapable d'aligner deux victoires

Radio-Canada.ca

Le Tricolore avait l'occasion samedi soir d'aligner une deuxième victoire pour la première fois depuis le 27 novembre, mais il devra patienter. Les hommes de l'entraîneur-chef Michel Therrien ont perdu 3-1 contre les Penguins de Pittsburgh au Centre Bell.

Patric Hornqvist et Bryan Rust ont été ceux qui ont trompé la vigilance de Mike Condon. Eric Fehr a pour sa part marqué dans un filet désert en fin de match.

La réplique du côté du Canadien est venue de P.K. Subban. Il s'agissait de son premier but en 34 matchs.

Mike Condon a peu de choses à se reprocher dans la défaite. Le numéro 39, qui a stoppé 29 des 31 tirs dirigés vers lui, s'est même pris pour un certain Carey Price à quelques occasions.

Marc-André Fleury a aussi fait bonne figure. Le Québécois a arrêté 33 rondelles. Il n'a cédé que devant Subban.

Condon s'illustre dès le départ

Le capitaine des Penguins a obtenu une très belle occasion de marquer en tout début de rencontre.

Le numéro 87 a presque réussi à déjouer Mike Condon lors d'une incursion des siens en territoire adverse, mais le portier du CH a dit non.

Alexei Emelin a cependant été puni sur le jeu et les Penguins ont profité d'un premier avantage numérique. À la suite d'un beau jeu, Phil Kessel a raté un filet ouvert à la droite de Condon.

Coup d'épaule de Byron

À mi-chemin au premier engagement, Nick Bonino a été secoué après que Paul Byron lui eut porté un coup d'épaule à la tête.

L'attaquant a quitté momentanément le banc des siens, mais il est revenu après quelques instants.

Le Bleu-blanc-rouge s'est par la suite fait offrir un premier jeu de puissance à la 15e minute du premier tiers, gracieuseté de Brian Dumoulin, mais il a fait chou blanc.

Condon a pour sa part gardé son équipe dans le match en fin de période. Il a notamment frustré Evgeni Malkin d'un but certain.

Les Montréalais ont bénéficié d'un deuxième cinq contre quatre en tout début de période médiane, au moment où Crosby était au cachot pour deux minutes. Encore une fois, le CH n'a pas été en mesure de faire bouger les cordages derrière Marc-André Fleury.

Quelques minutes plus tard, Byron est venu bien près de donner l'avance 1-0 à son équipe après s'être échappé à toute vitesse devant Fleury, mais ce dernier a refusé de céder.

Hornqvist marque, Subban réplique

À leur tour, les Penguins ont profité d'un deuxième jeu de puissance dans le match, à la septième minute de la deuxième période, et cette fois-ci, ils en ont profité.

Laissé sans surveillance devant Condon, Patric Hornqvist a déjoué le gardien tricolore après avoir reçu une belle passe de Phil Kessel.

Un peu plus de trois minutes plus tard, P.K. Subban a mis fin à une longue disette de 34 matchs sans marquer. Posté à la ligne bleue, le numéro 76 a dégainé après s'être fait servir une passe d'Andrei Markov. La rondelle a trouvé son chemin jusque derrière Fleury.

Bryan Rust a cependant refroidi les ardeurs de la foule au Centre Bell à la 14e minute du deuxième tiers. L'attaquant de 23 ans s'est échappé seul devant Condon et n'a pas raté sa chance.

Le début de la troisième période a donné lieu à du jeu prudent de part et d'autre. Les choses se sont cependant animées à partir de la 8e minute, pendant que Lars Eller était au banc des punitions.

Pendant ce cinq contre quatre, Condon a entre autres privé Crosby d'un but en sortant la mitaine au bon moment.

Les Montréalais ont profité d'une troisième supériorité numérique en fin de match, mais rien n'a percé la muraille de Fleury. Même à la faveur d'un sixième attaquant, le CH s'est buté au brio du gardien des Penguins.

Pour le reste, Eric Fehr a marqué le troisième but des siens dans un filet désert.

Le Canadien dispose maintenant de quelques jours de congé. Les hommes de Michel Therrien ne joueront leur prochain que jeudi prochain.

Les champions en titre de la Coupe Stanley, les Blackhawks de Chicago, seront alors les visiteurs au Centre Bell.

Les représentants du Michigan sont en feu ces jours-ci : la bande à Patrick Kane a remporté ses six derniers matchs.