POLITIQUE
08/01/2016 04:43 EST | Actualisé 08/01/2016 07:41 EST

Marijuana: la légalisation confiée à Bill Blair, ex-chef de la police de Toronto (VIDÉO)

Le Premier ministre Justin Trudeau a confié à l'ancien chef de la police de Toronto, Bill Blair, une mission sur la légalisation du cannabis au Canada, une promesse électorale phare, a annoncé vendredi la chaîne publique CBC.

Elu en octobre à la chambre des Communes d'Ottawa, M. Blair avait auparavant dirigé pendant dix ans la police de la plus grande ville du Canada.

Pressenti pour occuper un poste important dans le gouvernement de Justin Trudeau, il n'avait finalement obtenu qu'un strapontin en étant nommé bras droit de la ministre de la Justice au Parlement. Dans ce cadre, il s'est vu confier le dossier de la légalisation du cannabis, a indiqué CBC, citant des sources anonymes.

Dénoncée par les conservateurs, la promesse de légaliser l'usage de la marijuana devrait venir devant le Parlement dans les prochains mois.

Justin Trudeau a tracé la ligne dans son discours de politique générale en voulant des "mesures législatives (...) qui légaliseront et réglementeront la consommation de marijuana et limiteront l'accès à cette substance".

Bill Blair est la "personne idéale" pour mener ce dossier, a déclaré le maire de Toronto, John Tory, en soulignant qu'il s'agit d'une "affaire complexe". M. Blair avait été engagé en 2013 dans un bras de fer public avec l'ancien maire Rob Ford à propos des frasques d'abus d'alcool et de drogue de ce dernier.

Plusieurs questions demeurent en suspens concernant la mise en application de la légalisation du cannabis. Le gouvernement devra décider où sera vendu le cannabis ou encore fixer le taux de taxation, ou ce qu'il adviendra des bénéfices de la vente.

M. Blair devra aussi composer avec l'Association canadienne des chefs de police qui, tout en étant favorable à une dépénalisation du cannabis, veut s'assurer que la légalisation "ne vienne pas compromettre la sécurité publique", comme l'a dit son président, Clive Weighill, à la mi-novembre.

Le gouvernement de Justin Trudeau, qui avait reconnu en 2013 avoir fumé du cannabis, compte cependant s'appuyer sur un large soutien des Canadiens pour légaliser l'usage de cette drogue déjà bien répandue dans le pays.

Galerie photo Quelques exemples de lois sur le cannabis dans le monde Voyez les images