NOUVELLES
03/01/2016 19:26 EST | Actualisé 03/01/2017 00:12 EST

LE MONDE EN BREF DU LUNDI 4 JANVIER

Voici le Monde en bref du lundi 4 janvier à 04h30 GMT:

RYAD - L'Arabie saoudite a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec l'Iran, donnant 48 heures à ses représentants pour quitter le pays, après les attaques contre l'ambassade saoudienne à Téhéran et un consulat à Machhad (nord-est), suite à l'exécution d'un dignitaire religieux chiite saoudien, Nimr Baqer al-Nimr.

TEHERAN - "En décidant de rompre ses relations, l'Arabie saoudite ne peut pas faire oublier sa grande erreur d'avoir exécuté un dignitaire religieux", a réagi Hossein Amir Abdollahian, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères en ajoutant que "les diplomates saoudiens à Téhéran et à Machhad n'ont subi aucun dommage" lors des attaques.

TEHERAN - Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a averti que "le sang du martyr (al-Nimr) versé injustement portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens".

TEHERAN - Le président iranien Hassan Rohani a jugé "totalement injustifiables" les attaques contre les représentations diplomatiques saoudiennes en Iran.

TEHERAN - Plus d'un millier de personnes ont manifesté sans incident dans la capitale iranienne contre l'exécution du dignitaire chiite.

DUBAÏ - Plusieurs personnes ont été blessées à Bahreïn, petit royaume insulaire voisin de l'Arabie saoudite, au cours de violents affrontements entre la police et des manifestants chiites qui dénonçaient l'exécution d'al-Nimr.

NAJAF (Irak) - L'exécution d'al-Nimr est une "agression", a déclaré la plus haute autorité chiite en Irak, l'ayatollah Ali Sistani

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont exhorté les dirigeants moyen-orientaux à prendre des mesures pour "calmer les tensions".

PARIS - La France et l'Allemagne ont vivement regretté l'exécution d'al-Nimr : Paris, proche alliée de Ryad, a rappelé son "opposition constante à la peine de mort", qualifiée par Berlin de "châtiment inhumain que nous rejetons en toute circonstance".

MAZAR-I-SHARIF (Afghanistan) - Des hommes armés ont attaqué un consulat indien à Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, à l'heure où New Delhi tend la main à Kaboul, mais aussi à son rival Islamabad.

PATHANKOT (Inde) - Deux membres d'un commando islamiste présumé ont été tués sur une base aérienne du nord de l'Inde, où un spectaculaire assaut lancé samedi se poursuivait. Au total, sept militaires et six assaillants sont morts.

GUWAHATI (Inde) - Cinq personnes sont mortes dans un puissant séisme de magnitude 6,7 ayant touché dans la nuit de dimanche à lundi le nord-est de l'Inde, près de sa frontière avec la Birmanie et le Bangladesh.

BEYROUTH - L'organisation jihadiste Etat islamique (EI) a menacé la Grande-Bretagne dans une nouvelle vidéo qui montre l'exécution de cinq hommes présentés comme des "espions" travaillant pour le gouvernement britannique.

TIKRIT (Irak) - Des membres de l'EI équipés de fusils et de vestes piégées ont tué au moins 12 membres des forces de sécurité irakiennes, dont trois officiers, dans une attaque nocturne menée contre un camp militaire proche de Tikrit (nord).

LOD (Israël) - La justice israélienne a inculpé deux Israéliens pour la mort d'un bébé palestinien et de ses deux parents dans un incendie criminel qui avait profondément choqué les Palestiniens et suscité une large réprobation en Israël.

TEL-AVIV (Israël) - La police israélienne poursuivait sa chasse à l'homme pour interpeller le tireur ayant tué vendredi deux personnes et blessé sept autres à Tel-Aviv pour des raisons toujours inconnues.

BRUXELLES - L'Union européenne va lancer une première étape d'évaluation contre la Pologne dans le cadre d'une procédure inédite visant à faire face à toute menace contre l'Etat de droit au sein d'un pays membre, après le vote d'une loi controversée sur les médias publics par Varsovie.

BARCELONE (Espagne) - La formation séparatiste et d'extrême gauche CUP a décidé de ne pas soutenir un gouvernement catalan dirigé par l'indépendantiste Artur Mas, rendant impossible son investiture faute des voix nécessaires.

COPENHAGUE - La Suède, dépassée par l'afflux de migrants, exige désormais une pièce d'identité pour franchir en train ou en autocar le pont de l'Öresund, principale porte d'entrée des réfugiés dans le royaume.

PORT-AU-PRINCE - Les élections législatives et présidentielles qui se sont tenues en Haïti le 25 octobre ont été "entachées d'irrégularités", a conclu la commission indépendante électorale.

WASHINGTON - Le milliardaire américain Donald Trump, favori des primaires républicaines à l'élection présidentielle de 2016, a déclaré ne pas regretter sa proposition de fermeture "temporaire" des frontières des Etats-Unis aux musulmans, des propos repris dans une vidéo de recrutement des islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda.

BANGUI - Les premiers résultats partiels de l'élection présidentielle qui s'est tenue mercredi en Centrafrique ont confirmé l'avance de l'outsider Faustin Archange Touadéra (candidat indépendant) sur ses rivaux, d'après des résultats portant sur un quart des électeurs inscrits.

BICHKEK (Kirghizstan) - Un Britannique travaillant dans une mine d'or au Kirghizstan a été arrêté et risque jusqu'à cinq ans de prison pour "incitation à la haine raciale" après avoir qualifié de "pénis de cheval" un plat traditionnel kirghize, le "tchoutchouk", en réalité une saucisse de viande chevaline.

bur-gkg/tll