NOUVELLES
04/01/2016 10:52 EST | Actualisé 04/01/2017 00:12 EST

Fifa/corruption: Arturo Salah élu président de la fédération chilienne, après la démission de Sergio Jadue

L'ancien joueur et entraîneur Arturo Salah a été élu lundi président de la fédération chilienne de football après la démission en novembre de Sergio Jadue, impliqué dans le scandale de corruption qui secoue la Fifa.

Elu pour trois ans, cet ancien sélectionneur du Chili dans les années 1990, prend les rênes d'un football chilien "traumatisé" par la tourmente qui secoue le monde du ballon rond, a-t-il jugé.

"C'est un vrai défi, très complexe et j'espère que nous serons tous impliqués. Ceux qui sommes dans cette salle sommes responsables du rétablissement de notre football, de sa confiance et de son honorabilité", a ajouté Arturo Salah, 66 ans, qui a également joué dans les principaux clubs du pays (Colo Colo et l'Universidad de Chile).

Sergio Jadue, l'ex-président de la fédération chilienne, avait démissionné mi-novembre après avoir reconnu son implication dans le scandale de corruption de la Fifa.

Il collabore depuis avec la justice américaine aux Etats-Unis, laissant derrière lui une vaste maison à 700.000 dollars au Chili et une carrière fulgurante qui l'avait propulsé de la présidence d'un humble club à la vice-présidence de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol).

A la suite de cette affaire, la justice chilienne enquête sur une série d'irrégularités au sein du football national, dont des paiement irréguliers perçus par ses dirigeants.

Parmi les autres chantiers d'Arturo Salah, figure le maintien de l'actuel sélectionneur du Chili, l'argentin Jorge Sampaoli, qui a permis à la "Roja" de remporter son premier titre continental, avec la Copa America 2015.

gfe/cl/tup/jcp