NOUVELLES
04/01/2016 08:14 EST | Actualisé 04/01/2016 08:17 EST

Des augmentations importantes à la SAAQ pour les grosses cylindrées

Depuis le 1er janvier, les propriétaires de véhicules de cylindrée supérieure à 4,0 litres doivent compter sur une augmentation marquée de leurs droits à l’immatriculation. La prime augmentera ainsi de 11 $ à 12 $ environ par pourcentage de cylindrée supplémentaire.

LIRE AUSSI:

» Essai routier Chevrolet Camaro SS 2017

Ainsi, un propriétaire de véhicule avec un moteur de 4,0 litres se verra imposer des frais d’immatriculation supplémentaire de 32,50 $. L’augmentation peut atteindre 154 $ dans le cas des véhicules de plus de 5,2 litres.

Ces mesures avaient d'abord été mises au menu lors du budget de la province de Québec 2004-2005 et ensuite modifiées en 2014. Mais ce n’est que le 1er janvier 2016 qu’elles ont officiellement pris effet.

La surprime n’est pas la seule augmentation prévue, puisque les acheteurs de ce type de véhicule devront aussi défrayer une prime à l’achat pouvant atteindre 200 $. Les véhicules adaptés pour les personnes handicapées, les véhicules de ferme, les taxis, les ambulances et quelques autres types de véhicules sont épargnés par ces hausses.

Ainsi, l’acheteur d’une nouvelle Ford Mustang GT à moteur V8 de 5,0 litres 2016, par exemple, se verra imposer une surcharge à l’achat de 100 $ en plus de voir sa plaque d’immatriculation haussée de 154 $ pour l’année 2016. Si le même conducteur optait pour une Ford Mustang Ecoboost 2,7 litres turbo (de 310 chevaux au lieu de 435), il épargnerait 254 $.

Voici quelques exemples des tarifs imposés selon la grosseur de la cylindrée :

  • 4,0 litres : 35,50
  • 4,1 litres : 47,25
  • 4,2 litres : 59,25
  • 4,3 litres : 70,75
  • 4,4 litres : 83,00
  • 4,5 litres : 94,50
  • 4,6 litres : 107,00
  • 4,7 litres : 119,00
  • 4,8 litres : 130,00
  • 4,9 litres : 142,00
  • 5,0 litres : 154,00
  • 5,1 litres : 166,00
  • 5,2 litres : 178,00
  • 6,0 litres : 266,00
  • 6,2 litres : 288,00
  • 6,4 litres : 310,00
  • 6,8 litres : 354,00
  • 7,0 litres et plus : 376,00

Vous pouvez consulter la liste complète des tarifs ici.

L’idée derrière cette augmentation est d’inciter les propriétaires de véhicules à plus forte cylindrée à opter pour des véhicules moins énergivores, contribuant ainsi à la diminution des émissions polluantes. Selon les données de la Société de l’Assurance-automobile du Québec publiée en 2014, seulement 10,1 % des 4 502 414 véhicules de promenade immatriculés au Québec sont munis d’un moteur de 4 litres ou plus. Il s’agit le plus souvent de camionnettes de type pick-up, de voitures sport ou de véhicules de prestige.

La SAAQ et le gouvernement n’ont cependant pas rendu publique la cible exacte de diminution anticipée par ces nouveaux tarifs.

Une diminution aussi

Tous ne seront pas touchés par cette hausse, fort heureusement. Ainsi, les titulaires d’une immatriculation d’un simple véhicule de promenade verront plutôt leur contribution diminuer, en fonction des bons résultats obtenus en matière de sécurité routière au Québec.

Ainsi, les statistiques démontrent que seulement 336 décès ont été enregistrés sur les routes, un plancher record. Le nombre d’accidents matériels et avec blessés a lui aussi chuté, garantissant des surplus à la caisse d’assurances de la SAAQ.

Dans cette optique, le gouvernement a annoncé en décembre une baisse de tarifs pour les trois prochaines années. La plaque d’immatriculation, par exemple, diminuera de près de 60 $, passant de 278,58 $ à 217,82 $ (ce calcul inclut la diminution de contribution d’assurances et de sa taxe, mais une hausse de 1 $ pour le droit d’utilisation du réseau routier). Les automobilistes vivant à Montréal devront toujours ajouter une taxe supplémentaire de 45 $.

Les titulaires prudents de permis de conduire classe 5 enregistreront aussi une baisse de 9 $ si leur dossier est vierge de tout point d’inaptitude. Les détenteurs des autres classes de permis et les propriétaires des autres catégories de véhicules bénéficieront aussi, pour la majorité, de baisses de contributions d’assurance variant selon certains critères.

SOURCE: LuxuryCarMagazine.com

Galerie photo Six scandales automobiles Voyez les images