NOUVELLES
04/01/2016 02:17 EST | Actualisé 04/01/2017 00:12 EST

Berlin appelle Ryad et Téhéran à tout faire pour renouer le contact

Le gouvernement allemand a appelé lundi Ryad et Téhéran à tout faire "pour reprendre leurs relations" et prévenu que "les évolutions" en Arabie Saoudite allaient être prises en compte dans les décisions d'exportation d'armes vers ce pays.

"Nous appellons les deux pays à exploiter toutes les possibilités pour reprendre leurs relations" diplomatiques, interrompues depuis dimanche à l'initiative de l'Arabie Saoudite, a déclaré à Berlin le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, Steffen Seibert.

"Il ne fait aucun doute que la solution des crises (en Syrie et au Yémen) et d'autres crises ne peut être trouvée que si la puissance sunnite qu'est l'Arabie Saoudite et l'Iran chiite sont prêts à faire un pas l'un vers l'autre", a renchéri le porte-parole du ministre des Affaires Etrangères Frank-Walter Steinmeier, Martin Schäfer, lors d'une conférence de presse régulière du gouvernement.

"De notre point de vue le Moyen-Orient a une dette envers le reste du monde", a poursuivi M. Schäfer, "depuis des années la communauté internationale, dont l'Allemagne, s'emploie à contribuer à ce que les conflits soient atténués". "L'Arabie Saoudite et l'Iran doivent aussi contribuer à la résolution des crises", a-t-il plaidé.

Le conflit autour de l'exécution par Ryad d'un dignitaire chiite s'est amplifié ces derniers jours, conduisant à des manifestations et violences, et dimanche à la rupture des relations diplomatiques entre la puissance sunnite et le pays chiite, alors même que la communauté internationale attend d'exu qu'ils s'engagent pour tenter de trouver une solution à la guerre civile qui ravage la Syrie.

Le ministère allemand de l'Economie a prévenu pour sa part qu'il "suit les évolutions" en Arabie Saoudite et qu'elles vont "entrer en ligne de compte" quand il s'agira de statuer sur les exportations d'armes ou autres équipements de défense vers le pays, a indiqué un porte-parole.

Le ministère de l'Economie doit approuver au cas par cas les exportations dans le secteur de la défense. L'Arabie Saoudite est un client régulier et important de l'industrie allemande de la défense.

L'opposition allemande a appelé ces derniers jours le gouvernement à revoir la nature de sa relation avec l'Arabie Saoudite.

"Il est dans l'intérêt de l'Allemagne d'avoir un dialogue avec l'Arabie Saoudite", a déclaré à ce sujet M. Seibert. "Nous nous employons à une relation constructive avec Ryad", a-t-il ajouté.

mtr/ylf/ros